Nouvelle-Calédonie – Une grande aire marine avec les pays de la région ?

    vendredi 30 septembre 2016

    marine

    À Washington, photo de famille des officiels de la 3e conférence “Our Ocean” pilotée par le secrétaire d’État des États-Unis, John Kerry, à côté duquel se tient le vice-président du gouvernement calédonien, Jean-Louis d’Anglebermes. (Photo : DR)

     

    L’urgence rassemble. Après une invitation du secrétaire d’État des États-Unis John Kerry, le vice-président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, Jean-Louis d’Anglebermes, a représenté Philippe Germain, patron de l’exécutif, à la troisième édition des “Our Ocean Conferences” organisée à Washington mi-septembre.

     

    Des politiques aux scientifiques, il y avait du monde dans les locaux du US Department of State. Dont le président américain Barack Obama, à l’ouverture, qui a créé, deux semaines plus tôt, la plus grande réserve naturelle marine du monde dans l’archipel de Hawaii. Un espace dénommé Papahanaumokuakea et étendu sur 1,51 million de kilomètres carrés.

    Un objectif de l’organisation “Our Ocean” est affiché : la mise en réserve sur la planète d’au moins 10 % des zones côtières et marines, d’ici à 2020.

     

    “No go” et “No take”

     

    Un principe anime cette conférence internationale, à laquelle participait d’ailleurs cette année Ségolène Royal, ministre française de l’Environnement et de la Mer. Les intervenants doivent formuler des engagements à la tribune.

    Illustration à l’impact médiatique certain, l’acteur et militant écologiste Leonardo DiCaprio a présenté une nouvelle application en ligne permettant de surveiller la pêche industrielle quasiment en temps réel. La Nouvelle-Calédonie n’est pas venue à Washington avec une feuille blanche, une initiative majeure a été rappelée.

    Le gouvernement, en partenariat avec l’État, avait décidé, en 2014, de la création du Parc naturel de la mer de Corail d’une superficie de 1,3 million de kilomètres carrés. « Il souhaite doter cet espace maritime d’un haut niveau de protection”, a observé Jean-Louis d’Anglebermes avant d’évoquer les proches discussions au sein du comité de gestion sur deux points annoncés essentiels.

    Tout d’abord, la mise en réserve intégrale “No go” des sites d’intérêt majeur en termes de conservation. “Deux zones prioritaires ont déjà été identifiées. Il s’agit des plateaux de Chesterfield et Bellona, et des récifs de Pétri et de l’Astrolabe.

    Ensuite, a été mentionnée la mise en réserve naturelle “No take” d’une partie du Parc naturel de la mer de Corail. Une étude est menée. Une idée a germé au sein des comités de gestion. Celle d’associer les bonnes volontés.

    La mer de Corail est entourée de l’Australie, du Vanuatu, des îles Salomon et de la Papouasie Nouvelle-Guinée” a relevé le vice-président du gouvernement dans un discours de deux minutes maximum. “La Nouvelle-Calédonie entend jouer un rôle actif avec ces pays, au niveau régional, pour faire de la mer de Corail un parc marin qui représenterait près de 5 millions de kilomètres carrés.

    En clair, connecter les cinq parcs pour créer la plus grande zone protégée au monde. Un travail doit être réalisé avec les pays de la région, afin de s’entendre notamment sur des critères communs. Ce projet a été salué, peu après l’intervention, par le directeur du magazine réputé National Geographic.

     

    Échanges au sommet

     

    La conférence “Our Ocean” a été initiée par le secrétaire d’État américain John Kerry. La première édition a été organisée en 2014 au Chili. La récente rencontre à Washington a réuni des centaines de responsables politiques, des scientifiques, des membres d’ONG, etc. autour de quatre thèmes principaux : l’impact des changements climatiques sur les océans, la pêche durable, la pollution marine et la créa-tion d’aires marines protégées.

    Le discours du vice-président Jean-Louis d’Anglebermes l’a noté, la Nouvelle-Calédonie a plus d’un tiers de ses récifs coralliens inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.

     

    Les Nouvelles calédoniennes

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete