Nouvelle-Calédonie : la mort annoncée du gouvernement Ligeard

    lundi 15 décembre 2014

    Trois impôts nouveaux ont été votés hier par le Congrès. Mais sans les voix du Rassemblement-FPU, ce qui signifie la fin du gouvernement de Cynthia Ligeard, qui n’expédiera plus que les affaires courantes jusqu’à l’élection d’un nouvel exécutif, peut-on lire dans Les Nouvelles calédoniennes. Cynthia Ligeard a prononcé une longue allocution en prélude à la séance du Congrès qui a sonné le glas de sa présidence. C’est ce matin à 10 heures que les élus Calédonie ensemble doivent annoncer qu’ils démissionnent en bloc de l’exécutif, ce qui provoquera sa chute. Comme attendu, les élus du Front pour l’unité – Rassemblement ont voté contre les trois réformes fiscales à l’ordre du jour à la séance du Congrès. Et comme l’avaient averti les élus Calédonie ensemble, ils considéreraient en pareil cas que ce serait la fin du contrat de gouvernance solidaire (CGS) conclu le 15 mai entre les trois groupes loyalistes issus des provinciales.
     
    Lorsque la démission des membres Calédonie ensemble sera notifiée par lettre au haut-commissaire et au président du Congrès, l’élection d’un nouveau gouvernement devra intervenir dans un délai maximal de quinze jours. Dans l’intervalle, le Congrès devra se réunir pour fixer le nombre de membres. Chaque groupe (ou fusion de groupes) devra déposer une liste de candidats cinq jours avant l’élection.
     
    Les Nouvelles calédoniennes

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete