Nouvelle-Calédonie : le FLNKS écouté à New York

    jeudi 25 décembre 2014

    Fidèle pétitionnaire à New York, le FLNKS trouve de réels motifs de satisfaction dans la récente adoption, par l’assemblée générale de l’ONU, d’une résolution et du rapport de mission après la visite de mars.
    L’assemblée générale des Nations unies a adopté ce mois-ci le rapport, les observations, les conclusions et les recommandations de la mission de visite de l’ONU conduite en mars en Nouvelle-Calédonie, informent Les Nouvelles calédoniennes.
    Parmi les vingt-cinq points listés dans le texte de la résolution, plusieurs propositions retiennent l’attention. L’ONU demande à la France, « puissance administrante », d’étudier « la possibilité d’élaborer un programme éducatif visant à informer la population de la Nouvelle-Calédonie de la nature de l’autodétermination afin qu’elle soit mieux préparée à faire face à une future décision sur la question ». Le Comité spécial de la décolonisation est même prié de fournir toute l’assistance disponible à cet égard.
    Après avoir noté les préoccupations exprimées par « le peuple kanak au sujet de sa sous-représentation dans les structures gouvernementales et sociales », l’assemblée générale des Nations unies relève un droit inaliénable : cette capacité « qu’a le peuple du territoire de posséder ses ressources naturelles, d’y avoir accès, de les utiliser et de les gérer, y compris son droit patrimonial de les exploiter à l’avenir ».
    Dans le contexte actuel de tension sur l’accès aux minerais de nickel, cet avis n’est pas neutre, expliquent Les Nouvelles calédoniennes.
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete