Habillage fond de site

NOUVELLE-CALÉDONIE – Parcoursup : quel bilan un an après son lancement ?

vendredi 24 mai 2019

À ce jour, 50 % des candidats calédoniens ont déjà reçu une réponse. Photo : Les Nouvelles calédoniennes/Cyril Terrien

À ce jour, 50 % des candidats calédoniens ont déjà reçu une réponse. (Photo : Les Nouvelles calédoniennes/Cyril Terrien)

Parcoursup, ce sont quatre phases pour accéder au sésame : l’admission dans une formation du cycle supérieur.  De janvier à mars, les candidats aux études dans l’Hexagone ont pu s’inscrire sur le site et formuler des voeux de formation. Début avril, ils ont confirmé leurs voeux, et depuis le 15 mai et jusqu’au 19 juillet, ils doivent obtenir des réponses de la part des établissements visés. “Choisir c’est renoncer”, disait André Gide. Les candidats inscrits sur Parcoursup ne le savent que trop bien.

Les formations ayant répondu, ils doivent renoncer à la majorité de leurs voeux – ils pouvaient en formuler jusqu’à dix – au fur et à mesure que des réponses positives leur parviennent, créant ainsi un appel d’air dans la liste d’attente. C’est d’ailleurs la confusion entre cette liste et la “liste d’appel”, lors du paramétrage des formations 2019, qui a amené quatre cent d’entre elles à envoyer par erreur des réponses positives à des candidats, le 17 mai.

“La plateforme fonctionne”, a très vite rassuré le vice-rectorat. Mais certains admis ont retrouvé en 24 heures les listes d’attente qu’ils n’auraient pas dû quitter. Un regrettable couac. “Un système qui insécurise les plus vulnérables” déclarait François Sarfati, sociologue spécialiste de l’enseignement supérieur, dans les colonnes du Monde le 20 mai.

Un jeu d’enfant pour Karyl, 18 ans, qui a passé son bac au lycée de Pouembout : “En option sciences de l’ingénieur, on utilisait déjà beaucoup l’informatique, alors naviguer sur cette plateforme n’a représenté aucune difficulté”.

D’autant que le premier arrivé n’est pas forcément le premier servi. Pour certaines filières en tension – c’est-à-dire avec une capacité d’accueil inférieure à la demande, la notion d’”attendus” entre en compte. Des critères, fixés nationalement ou localement pour les grandes filières, prioriseront les candidats qui y répondent le mieux. Cela a laissé un goût amer aux amies de Sandja, en première année de médecine à Nouméa, repêchée de la liste d’attente : “C’était difficile d’être refusée sans explication”.

Le cas ultramarin Agnès Siraut, chef du service Étudiant formation jeunesse à la Maison de la Nouvelle-Calédonie à Paris, concède que “l’attente est sans doute plus stressante pour les jeunes Calédoniens car ils ont déjà eu le bac au moment où ils s’inscrivent sur Parcoursup. fr, mais n’ont aucun moyen d’accélérer les choses”.

L’année dernière, ce décalage de calendrier était synonyme pour eux d’un départ au dernier moment. Trouver un logement à Lyon, à Paris ou à Lille ? Parcoursup avait la réponse, mais ne la délivrait qu’en septembre, juste avant la rentrée.

Évidemment problématique pour l’étudiant calédonien qui a de nombreuses démarches d’installation à faire. Cette année, la fin de la phase d’admission a été avancée en juillet, ce qui donne deux mois aux Calédoniens pour s’installer.

Par ailleurs, avec le développement de l’offre de formation locale, une plateforme spécifique a été créée, www.parcoursup-nouvelle-calédonie.fr, pour la poursuite d’études supérieures dans le pays.

Le calendrier d’inscription colle alors aux rythmes locaux, et les chances de trouver une place qui corresponde à ses souhaits sont proportionnellement bien meilleures, puisque les mouvements d’étudiants de l’Hexagone vers la Nouvelle-Calédonie sont plus anecdotiques.

Une solution idéale pour Andromède, 19 ans, en première année de prépa ECT au lycée Lapérouse : “Être en prépa signifie que je devrai partir en France dans deux ans pour poursuivre mon cursus. Je ne me sentais pas prête dans l’immédiat. J’ai trouvé cela appréciable qu’on prenne le temps pendant les cours de s’interroger sur tout cela, à travers l’accompagnement à Parcoursup donné par les profs”.

Les Nouvelles calédoniennes

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Selon vous, qui sera élue Miss Tahiti 2019 :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete