Nouvelle-Calédonie – La saison administrative des feux de forêt a débuté depuis cinq jours

    mardi 20 septembre 2016

    incendies

    L’année dernière, près de 770 départs de feu avaient été constatés. La sécurité civile, en mettant en place des actions de prévention, espère éviter un grand nombre d’incendies. (Photo : LNC)

     

    Les nouvelles armes pour lutter contre les incendies

     

    Le plan de lutte contre les incendies a été dévoilé hier au gouvernement, en présence de son président, Philippe Germain, et du directeur de cabinet du haut-commissaire, Yves Mathis, cinq jours après le début officiel de la saison administra-tive des feux de forêt.

     

    Une période courant du 15 septembre au 15 décembre”, indique Philippe Germain. “Concrètement, une cellule de surveillance des incendies est mise en place 24 heures sur 24 au sein de la direction de la sécurité civile et de la gestion des risques (DSCGR), indique le lieutenant Baumann. Cela permet d’anticiper les moyens à mettre en œuvre en fonction des risques.

    Une mesure d’autant plus efficace que la sécurité civile a bénéficié de l’arrivée de six nouveaux camions-citernes pour renforcer les effectifs.

    Cette année, nous avons également développé les mesures préventives pour prévenir les feux, poursuit Christophe Baumann. Nous allons déployer 84 auxiliaires de la sécurité civile (40 en province Sud, 49 en province Nord et quatre dans les îles Loyauté, NDLR). Ils auront deux missions : surveiller les départs d’incendie et faire des points réguliers mais également participer aux traitements des appels dans les centres de secours.

    Tous ces jeunes, âgés de 16 à 25 ans, interviendront en tant que volontaires inscrits dans le cadre du service civique, financé à hauteur de 25 millions par l’État et 15 millions par la Nouvelle-Calédonie. Ils seront opérationnels après une formation qui se déroulera du 3 au 7 octobre. Autre avancée qui devrait bientôt arriver en Nouvelle-Calédonie, une application “prévention incendie” pour les smartphones.

    L’outil permettra, notamment, de signaler et même de prendre en photo un départ d’incendie avec son téléphone. Le témoin pourra être contacté par les agents de la DSCGR et, point fort, ils transmettront directement ses coordonnées à la sécurité civile. Permettant un gain de temps essentiel pour éviter le pire.

     

    Atlas pour la défense de la forêt

     

    Et renforcer l’autre mesure déjà en place : des atlas pour la défense de la forêt ont été mis à disposition des centres de secours. Des données cartographiques précieuses qui indiquent notamment les zones de captage d’eau et les zones de forêt sèche.

    De compétence gouvernementale, la sécurité civile se renforce donc au fil des ans. “Mais l’État est également acteur, rappelle Yves Mathis. Il y a le travail des gendarmes sur le terrain, mais également la mise à disposition de renforts en cas d’urgence. Notamment de l’armée.

    Mais la nouveauté, certainement pour l’année prochaine, viendra peut-être des airs avec du renfort pour les trois hélicoptères bombardiers d’eau de la sécurité civile.

    Des spécialistes de la direction de la sécurité civile nationale vont venir en fin d’année en mission ici, annonce le directeur de cabinet. Ils vont étudier la faisabilité de faire venir des moyens aériens pour lutter contre les feux.” Canadairs, Dash… La mission devrait rapidement donner ses préconisations.

    Les Nouvelles calédoniennes

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete