Nouvelle-Calédonie : toujours pas de président

    mardi 6 janvier 2015

    Cinq jours après l’échec de l’élection d’un nouveau président du gouvernement issu de leurs rangs, les responsables de Calédonie Ensemble ont lancé, hier, un « appel solennel » au Front pour l’unité pour que les voix de ses élus se portent la prochaine fois sur la candidature de Philippe Germain, rapportent Les Nouvelles calédoniennes.
    « Sans l’installation d’un gouvernement de plein exercice, il y aura de graves désordres », a même prédit Philippe Michel de Calédonie Ensemble. « L’exécutif ne peut plus faire avancer les grandes réformes. Il ne peut pas encadrer la sortie du gel des prix. Il y a 25 milliards de mandats en attente de paiement. Le Rump a le droit d’être dans l’opposition, mais il ne peut pas prendre en otage les institutions. Tout ça est la faute de Pierre Frogier. » Et Philippe Michel d’évoquer la perspective d’un retour aux urnes pour sortir de la « stratégie de pourrissement » dont il accuse le Rump.
    A la sortie du gouvernement, Cynthia Ligeard, interrogé par Les Nouvelles calédoniennes, a bien sûr développé un argumentaire très différent : « Les élus du FPU ont voté le budget de la Calédonie. Ils ont voté celui de la province Sud. Ils ont voté contre les projets fiscaux parce que leurs amendements ont été refusés, mais ces projets ont été adoptés. Nous ne sommes donc pas dans une démarche de blocage et ce ne sont pas les élus de mon groupe qui ont renversé l’exécutif. » Cynthia Ligeard a répété qu’elle se présenterait à sa succession en cas de nouvelle tentative d’élection d’un président au quatorzième gouvernement.

    Les Nouvelles calédoniennes
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete