Nouvelle formation à l’université : cartographie et système d’information géographique

    vendredi 22 janvier 2016

    À compter du 2 février, l’Université de la Polynésie française propose une nouvelle formation intitulée cartographie et système d’information géographique. Il s’agit d’un certificat universitaire proposé dans le cadre de la formation continue. Celle-ci est destinée aux étudiants, aux demandeurs d’emploi et aux professionnels qui souhaitent se spécialiser dans les domaines de la cartographie, de la géographie, de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’architecture, de l’environnement…
    “On est parti d’un constat, qu’il n’existait pas de formation de cartographie et des systèmes d’information géographique (SIG) en Polynésie française. Et pourtant, il y a une demande de plus en plus forte sur le territoire, que ce soit de la part des entreprises privées que des structures publiques, comme les communes, le Pays… Jusqu’à maintenant, lorsque des besoins se faisaient ressentir, c’est une boîte privée de Paris qui venait sur le territoire pour dispenser ce type de formation. Puisque notre rôle à l’Université de la Polynésie française est de proposer des formations professionnalisantes adaptées et spécifiques en fonction des demandes et des besoins du territoire, il nous a semblé tout indiqué de mobiliser nos compétences et notre savoir-faire au service des gens, qu’ils soient simples passionnés, étudiants ou professionnels ”, explique Anthony Tchékémian, maître de conférences en géographie et aménagement du territoire à l’Université de la Polynésie Française et responsable pédagogique de cette nouvelle formation. Une première, donc, sur le territoire !

    Admission et enseignements

    Pour suivre cette formation, les candidats devront être titulaires d’un baccalauréat ou d’un diplôme admis en équivalence, ou bénéficiaires d’une validation des acquis. Il leur sera dispensé les principales connaissances utiles et nécessaires pour lire une carte topographique de l’Institut géographique national (IGN) et comprendre l’organisation et les spécificités des territoires, qu’ils soient urbains, ruraux, périurbains ou naturels. Ensuite, les étudiants concevront eux-mêmes des cartes, à partir de données qualitatives et quantitatives, puis ils modéliseront leurs propres données en trois dimensions.
    Ils étudieront la Polynésie française, bien évidemment, mais également d’autres territoires, notamment métropolitains : des territoires très urbains, comme Tours ou Perpignan, mais aussi l’arrière-pays, avec des études de territoires ruraux. 
    “Ce certificat universitaire s’adresse à toute personne désireuse de se perfectionner en lecture et en réalisation de cartes, et en modélisation de données sur un fond en 3D, en vue, par exemple, de faire des simulations d’aménagement, d’inondations… afin d’offrir des outils d’aide et de communication aux acteurs privés et publics dans leurs prises de décisions en matière d’aménagement, de prévention des risques, d’impacts paysagers d’une future infrastructure…”, précise Anthony Tchékémian.
    Actuellement, la licence géographie et environnement proposée à l’Université de la Polynésie française n’intègre pas tous les modules de modélisation qui sont dispensés dans cette nouvelle formation. “Celle-ci sera donc complémentaire pour nos étudiants en licence géographie et environnement puisque nous n’abordons pas avec autant de précisions ces outils, l’enseignement étant essentiellement en 2D avec quelques cours d’informatique. D’ailleurs, nous pensons intégrer ce type de cours dans la nouvelle maquette de notre licence de géographie et d’aménagement du territoire à la prochaine rentrée universitaire”, explique Anthony Tchékémian.
    L’usage de logiciel informatique libre et gratuit sera proposé pour cette formation, afin de réduire le coût de celle-ci et, surtout, pour permettre à tous de pouvoir utiliser ces logiciels seuls, depuis le domicile ou au travail. 

    É.P.

    Informations

    Six modules : explication des cartes topographiques (21 heures), langage de la carte (20 heures), Philcarto (6 heures), introduction aux SIG (3 heures), télédétection (15 heures), modélisation 3D et aménagement des territoires (15 heures).
    Formation du 2 février au 28 juin, en cours du soir, à partir de 17 h 30. 80 heures au total.
    Coût : 95 000 F 
    Renseignements et inscriptions auprès du service de la formation continue (Forco), situé dans le bâtiment A, juste en face de la bibliothèque universitaire.
    Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi, de 8 h 30 à midi et de 13 h 30 à 17 heures.
    E-mail : formation-continue@upf.pf

    Plus d’infos : Tél. : 40.80.38.77

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete