Habillage fond de site

Nouvelle répartition des sièges entre organisations syndicales d’employeurs et de salariés à la CPS

jeudi 28 mars 2019

1

Le conseil des ministres a approuvé la répartition des sièges entre les organisations syndicales d’employeurs et de salariés au conseil d’administration de la Caisse de prévoyance sociale (CPS).
Le mandat des membres du conseil d’administration de la CPS s’achevant le 17 avril, le conseil des ministres devait en effet procéder à une nouvelle répartition des sièges entre les organisations syndicales d’employeurs et de salariés. Le conseil d’administration de la CPS est composé de 28 membres, dont 10 représentants des organisations syndicales d’employeurs les plus représentatives et 14 représentants des organisations syndicales de salariés les plus représentatives.
Pour les organisations syndicales d’employeurs, l’application des dispositions du Code du travail entraîne l’attribution des dix sièges aux organisations les plus représentatives, sur la base du nombre de salariés dans les entreprises adhérentes.
Il en résulte la répartition suivante : un siège pour la Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME), un siège pour la Fédération générale du commerce (FGC), un siège pour l’Union patronale de Polynésie française (UPPF), un siège pour le Mouvement des entreprises de France en Polynésie française (MEDEF), un siège pour le Syndicat des industriels de Polynésie française (SIPOF), un siège pour le Conseil des professionnels de l’hôtellerie (CPH), un siège pour la Chambre syndicale des métiers du génie civil et des travaux publics (CSMGCTP), un siège pour l’Association française des banques/comité de Polynésie française (AFB/CPF), un siège pour l’Association des transporteurs aériens locaux de Polynésie française (ATAL) et un siège pour le Syndicat polynésien des entreprises et prestataires de services (SPEPS).
S’agissant des organisations syndicales de salariés, quatre sièges sont pour la CSTP/FO, trois sièges pour la CSIP, trois sièges pour A Tia i Mua, deux sièges pour Otahi et deux sièges pour O oe to oe Rima.
Il sera procédé, ultérieurement, à la désignation individuelle de chacun des membres du conseil d’administration de la CPS.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Édouard Fritch veut que les personnes hospitalisées après un accident qu'ils ont causé, sous l'empire de l'alcool ne soient pas pris en charge par la CPS. Pensez-vous que ce soit une bonne mesure ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete