Habillage fond de site

NUCLÉAIRE – Le Pays demande une étude à une spécialiste japonaise

mercredi 7 février 2018

Le docteur Katsumi Furitsu, spécialiste en maladies radio-induites et en génétique de l’Université médicale de Hyogo, va conduire, à la demande du Pays, un projet d'étude sur les maladies transgénérationnelles et les essais nucléaires. (Photo : nuclear-free-future.com/DR)

Le docteur Katsumi Furitsu, spécialiste en maladies radio-induites et en génétique de l’Université médicale de Hyogo, va conduire, à la demande du Pays, un projet d’étude sur les maladies transgénérationnelles et les essais nucléaires. (Photo : nuclear-free-future.com/DR)

Édouard Fritch a demandé à une spécialiste généticienne japonaise de présenter un projet d’étude sur les maladies transgénérationnelles et les essais nucléaires devant le comité d’éthique de la Polynésie française. L’inquiétude des Polynésiens à ce sujet est grandissante suite à un rapport controversé du Dr Sueur. Avec cette nouvelle étude, le Pays espère aborder, sur une base objective, les questions relatives aux conséquences des expérimentations atomiques françaises à Moruroa et Fangataufa.

Le président du Pays, Édouard Fritch, a indiqué le week-end dernier qu’il demande au docteur Katsumi Furitsu, spécialiste généticienne japonaise, de présenter un projet d’étude sur les maladies transgénérationnelles et les essais nucléaires devant le comité d’éthique de la Polynésie française.

La question d’une éventuelle transmission génétique de maladies liées à l’exposition à la radioactivité est au cœur d’une polémique depuis deux semaines, précisément lors de l’arrivée au fenua de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin.

La publication, dans l’Hexagone, d’un article s’appuyant sur un rapport du pédopsychiatre Christian Sueur a mis le feu aux poudres. Contesté sur sa méthodologie, ce rapport constitue, aux yeux des associations, une preuve supplémentaire de « la loi du silence » visant à accréditer la théorie d’une bombe « propre ».

La scientifique nippone, chercheuse en radiobiologie et génétique médicale du département de la génétique de l’Université médicale de Hyogo, est impliquée à titre personnel dans la lutte contre l’armement atomique.

Katsumi Furitsu indique que, à ce jour, les éventuels effets de la radioactivité sur la descendance des personnes exposées n’ont pas été établis scientifiquement.

Elle est déjà en relation avec la Délégation au suivi des conséquences des essais nucléaires (DSCEN), aujourd’hui conduite par Yolande Vernaudon, depuis l’époque durant laquelle cette délégation du Pays était dirigée par Bruno Barrillot. L’auteur du rapport controversé lui-même avait projeté de mener une étude avec la généticienne. Mais cette dernière avait refusé car « elle n’était pas d’accord avec la méthode de travail que voulait imposer Christian Sueur », selon la délégation (lire La Dépêche du 23 janvier 2018).

Édouard Fritch a donc décidé de se donner les moyens d’obtenir des réponses sur cette question sensible, « plutôt que de choisir entre des propos sans fondements et l’inquiétude légitime des Polynésiens ».

Des travaux de recherche compliqués sur les plans technique et scientifique, mais dont le Pays espère qu’ils permettront, à terme, de clarifier la réalité sanitaire, notamment aux Tuamotu.

Et d’aborder plus sereinement, sur une base objective, les questions relatives aux conséquences des expérimentations atomiques françaises à Moruroa et Fangataufa, dont les nuages radioactifs, à l’époque des tirs aériens, sont retombés sur l’ensemble des îles de la Polynésie française.

Sur la base de cette reconnaissance tardive de la contamination par les militaires de l’ex-Centre d’expérimentation du Pacifique (CEP), la loi Morin a été étendue à l’ensemble du territoire polynésien, pour toute personne y ayant séjourné entre 1966 et 1998.

 

 

Damien Grivois

nucléaire

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete