Habillage fond de site

NUCLÉAIRE – Une première étape franchie pour le futur centre de mémoire

lundi 23 juillet 2018

bidal fritch

Édouard Fritch et René Bidal pendant la réunion du comité de pilotage chargé du centre de mémoire. (© Marion Lecas)


Le comité de pilotage du futur centre de mémoire du nucléaire a défini les objectifs de celui-ci : “expliquer, rassembler et transmettre”. Le haut-commissaire estime que que de nombreuses années ont été perdues sur ce projet et préfère prendre les mois nécessaires afin d’en garantir la stabilité. Par ailleurs, État, Pays et associations militantes et félicitent du dialogue renoué autour de ce projet.

René Bidal se dit anti-langue de bois. Alors, lorsqu’on lui demande quand le centre de mémoire — dont le nom exact n’est d’ailleurs pas encore fixé — verra le jour, le haut-commissaire de la République joue cartes sur table : “Honnêtement, je ne peux pas répondre.” Le représentant de l’État, avec le président du Pays Édouard Fritch, a défendu l’intérêt de “prendre son temps”, lors d’une conférence de presse, vendredi dernier. “Ce qui peut apparaître comme un peu long, comme une perte de temps”, a-t-il déclaré, “n’est en réalité qu’une garantie d’avenir”.

Aux manettes du très attendu projet de centre de mémoire, un comité de pilotage des plus hétéroclites. Coprésidé par Édouard Fritch et René Bidal, il se compose de responsables politiques du Pays, dont les ministres de la Culture, de l’Éducation et le président de l’Assemblée, de représentants de l’armée et du ministère de la Défense, ainsi que d’associations militantes que sont Moruroa e tatou, 193 et Tamarii Moruroa.

Mis en place en janvier, le comité a pour l’heure achevé une étape du projet : la définition des objectifs du centre de mémoire. “Le programme tourne autour de trois verbes”, explique René Bidal, “expliquer, rassembler et transmettre”.

 

 

“On a suffisamment perdu d’années sur ce projet”

 

 

Prochaine phase : cerner les besoins matériels de l’institut, dont le comité estime la fréquentation quotidienne entre 80 et 120 visiteurs. Quelle surface sera nécessaire ? Combien de salles ? Et quel fonds documentaire y sera exposé ? “17 millions de francs m’ont été provisionnés pour ces études préalables”, explique René Bidal, (…) “mais il n’y aura pas de freins financiers. Je prendrai sur mon budget ce qu’il faut pour que ça puisse être fait.”

Deux lieux potentiels ont déjà été identifiés : l’hôtel de la marine et la villa Colmar. Reste à lancer les diagnostics des bâtiments, des études de dépollution pour déceler du plomb ou de l’amiante, et des études de faisabilité. Cette nouvelle étape devrait être achevée au premier semestre 2019, avant d’envisager la réhabilitation (ou la destruction) des bâtiments et enfin la construction du centre.

“Toutes ces étapes supposent évidemment un calendrier qui peut paraître un peu long”, reconnaît René Bidal. D’après lui, ces délais sont nécessaires, afin de garantir la stabilité du projet. “Les exemples sont nombreux où la précipitation, lorsqu’il s’agit de financements publics, a conduit à des contentieux qui ont fait perdre des années à des projets. Or, j’estime qu’on a perdu suffisamment d’années sur ce projet pour qu’on en rajoute. Je préfère prendre les mois qu’il faut. Les procédures d’appels d’offres, les soumissions de marché, les attributaires de marché, tout sera fait dans les normes les plus strictes.”

Pour l’heure, la façon de procéder du haut-commissaire semble convenir aux associations. Roland Oldham, président de Moruroa e tatou, le confirme : “Parfois, ça paie de bousculer le pouvoir, pour que les choses bougent. Mais, pour le moment, l’État et le Pays semblent se conformer au calendrier.” Toutefois, d’un ton ironique, il rappelle : “Enfin bon, ça fait quand même dix ans que je me bats pour ce projet.”

 

Marion Lecas

 

centre mémoire nucléaire

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete