Habillage fond de site

Nuku Hiva – Les affaires familiales et les affaires de terres en hausse

mercredi 31 janvier 2018

Justice marquises

Les intervenants du tribunal marquisien et du tribunal de première instance de Papeete étaient réunis, vendredi à Taiohae, pour l’audience solennelle de rentrée. (© Marie Edragas/LDT)


Vendredi matin, le vice-président du tribunal de Papeete chargé de l’exercice de la section détachée de Nuku Hiva, autrement dit le juge des Marquises, Georges Borg, a présidé l’audience solennelle de rentrée à Taiohae.

L’audience solennelle de rentrée est prévue par un article du code de l’organisation judiciaire applicable sur toutes les juridictions françaises, elle consiste, chaque mois de janvier, en un bilan de l’activité juridictionnelle de l’année précédente.

À cette occasion, les élus de l’archipel, les chefs de services du Pays et de l’État avaient été conviés, puis la présidente du tribunal de première instance de Papeete,Cécile Leingre, et l’avocat général ,José Thorel, avaient fait le déplacement dans la capitale administrative marquisienne.

L’an passé, le juge Borg avait souhaité qu’une meilleure information relative aux droits des justiciables soit effective sur l’ensemble des îles Marquises. Il semble que les efforts menés dans ce sens aient porté leurs fruits puisque le nombre de contentieux géré par le tribunal de l’archipel au cours de l’année 2017 est en nette augmentation.

“L’année 2017 a été marquée par une explosion des affaires familiales”, a précisé le juge Georges Borg. “En effet, nous avons enregistré 82 nouvelles affaires en matière de contentieux familiaux contre 55 en 2016. Nous avons notamment doublé le nombre de demandes de divorces, ce qui peut paraître étonnant dans cette région du monde plutôt traditionnelle, très marquée par le sens de la famille et la religion. Un tiers de plus, ce n’est pas négligeable. Il est vrai que nous sentons actuellement un mouvement d’émancipation des femmes puisque nous avons un nombre important de demanderesse en matière d’instance de divorce.”

Du côté des contentieux de terres, là aussi, une hausse importante a été effective au cours de l’année passée puisque 20 contentieux liés aux affaires de terres ont été enregistrés en 2017 contre seulement 7 en 2016.

“Par ailleurs, a indiqué le juge Borg, il y a eu un autre événement important, c’est que nous avons été saisis de 186 ordonnances pénales en matière contraventionnelle contre 7 l’année précédente, ceci a beaucoup rassuré les services de police et de gendarmerie, car ce sont des moyens de réprimer les actes d’incivilité tels que la conduite en état d’ivresse ou encore les divagations animales.”

Un bilan de l’activité judiciaire aux Marquises plus que positif, que les intervenants du tribunal de Nuku Hiva comptent bien pérenniser.

 

De notre correspondante Marie Edragas

 

justice marquises

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pour vous, la rentrée scolaire est :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete