Habillage fond de site

NUKU HIVA – Le collège célèbre le patrimoine culturel marquisien

mercredi 10 mai 2017

MARQUISES

Ci-dessous, la confection de kumuhei (bouquet de senteur que les femmes marquisiennes portent dans leur chignon) n’a désormais plus aucun secret pour les jeunes collégiennes. (© Marie Edragas/ldt)


La transmission des savoirs culturels est l’affaire de tous. C’est pourquoi cette année, le week-end portes ouvertes du collège-Cétad a fait la part belle aux interventions des habitants bénévoles qui maîtrisent un art ancestral. Les élèves et leurs parents mais aussi les visiteurs ont pu découvrir dans les ateliers toutes les facettes de la culture marquisienne.

À l’occasion du week-end porte ouverte du collège et du Cétad de Nuku Hiva, les équipes enseignantes et notamment le principal, Christophe Bignon, et le professeur de marquisien, Laïza Deane, ont souhaité pour la première fois, convier la population et les parents d’élèves à une journée mettant à l’honneur les us et coutumes marquisiennes.

Ainsi plus d’une vingtaine d’ateliers avaient été préparés par les élèves et les professeurs en collaboration avec plusieurs habitants bénévoles de Taiohae mais aussi des autres vallées de Nuku Hiva.

Il s’agissait de découvrir, mais aussi d’apprendre, de tester, de confectionner et de partager les savoirs en matière de patrimoine culturel marquisien.

 

Savoir faire un feu

 

Les visiteurs et les élèves pouvaient ainsi participer à des ateliers relatifs aux préparations de remèdes de médecine locale, à la préparation de couronnes fleuries, de kumuhei, de débourrage et râpage de cocos, de réalisation d’un four marquisien, de confection de tapa, de paniers et chapeaux tressés, de sculpture sur bois et sur os, de tatouage, ou encore, de réalisation d’un feu à base de petit-bois.

Une immersion totale dans la culture traditionnelle marquisienne qui a suscité l’enthousiasme chez tous les participants. Retour en images sur cette manifestation réussie.

De notre correspondante Marie Edragas

 

6NUK 8 culture

L’atelier de râpage de coco animé par Haitutini, élève de 3e du collège. (© Marie Edragas/LDT)

marquises culture

Le travail de la sculpture sur bois et os était au programme de cette journée culturelle. (© Marie Edragas/LDT)

culture marquises

Le principal du collège-Cétad de Nuku Hiva, Christophe Bignon, au côté de Patiri Tamarii, venu prêter main-forte lors cette journée de transmission des savoirs. (© Marie Edragas/LDT)

culture marquises

Le tatoueur Ludo était présent pour partager ses connaissances en matière de symboles marquisiens. (© Marie Edragas/LDT)

culture marquises

Démonstration de fabrication de tapa à base d’écorce d’arbre à pain, effectuée par une maman. (© Marie Edragas/LDT)

culture marquises

Ci-dessous, la confection de kumuhei (bouquet de senteur que les femmes marquisiennes portent dans leur chignon) n’a désormais plus aucun secret pour les jeunes collégiennes. (© Marie Edragas/LDT)

 

 

 

175
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete