Nuku Hiva fait sensation au Heiva i San Diego

mardi 11 août 2015

Le comité du tourisme de Nuku Hiva et le groupe de danse Henua Haka étaient au Heiva i San Diego, le week-end dernier. Ils ont préparé seuls ce déplacement pendant huit mois, afin de promouvoir là-bas leur culture et leurs îles. Les Américains, pour qui c’était une vraie découverte, veulent les revoir, mais sans un coup de pouce du Pays, ce sera difficile.

Les Américains n’auront pas résisté à l’appel des pahu marquisiens. Aux États-Unis depuis le 31 juillet, le groupe de danse Henua Haka, de Nuku Hiva, a fait fureur au Heiva i San Diego qui s’est tenu au San Diego Concourse, en fin de semaine dernière.
Invité par le comité organisateur, le groupe, accompagné par le président du comité du tourisme de Nuku Hiva, Emmanuel Taupotini, s’est chargé de l’accueil du public et a fait quelques représentations qui ne sont pas passées inaperçues.
“On a eu beaucoup de bons retours, raconte Emmanuel Taupotini, toujours aux États-Unis avec les membres de Henua Haka. Le thème du Heiva i San Diego, cette année, était le “mana”. Et les gens sont venus nous dire qu’ils ne connaissaient pas la culture, mais lorsqu’ils ont vu les danses, c’était quelque chose d’authentique. Ils ont senti le mana. Ce n’était pas du folklore, c’était vraiment un partage de culture entre nous et eux. Du coup, on a eu beaucoup de propositions pour revenir dans différents états du pays. Certains sont même prêts à faire des levées de fonds, ici, pour nous aider à revenir.”

Une belle promotion touristique
Pour les Américains qui se sont rendus à l’événement, c’était une vraie découverte.
“En marge des danses, je faisais la promotion de l’île, poursuit le président du comité du tourisme de Nuku Hiva. Parce que les gens, ici, disent ‘Marquesas Island”. Ils pensent que c’est juste une île, donc je leur ai expliqué qu’il y a six îles, et que nous venons de Nuku Hiva. Qu’on est à 1 500 km de Tahiti, soit 3 heures d’avion. J’essayais de placer les Marquises sur une carte pour qu’ils puissent se repérer par rapport à Tahiti ou Bora Bora. Je faisais aussi la promotion des différentes activités qu’on pouvait avoir sur l’île, s’ils cherchaient des idées de voyage. Qu’est-ce qu’ils peuvent faire aux Marquises ? Qu’est-ce qu’ils ne peuvent pas faire ? En bref, à quoi s’attendre pour qu’ils n’arrivent pas aux Marquises et soient déçus parce qu’ils pensaient que c’était comme à Hawaii, où il y a tout à portée de main…”

“Tout ce qui nous freine, c’est l’argent”
Pour le comité du tourisme de Nuku Hiva, cette action est un succès, une belle récompense pour tous les efforts fournis.
“On est 29, moi y compris, explique Emmanuel Taupotini. On a travaillé pendant huit mois. On a dû récolter des fonds pour payer notre déplacement parce qu’on n’a pas eu d’aide. On a juste eu le soutien de notre maire. Il a fait passer la subvention par le comité du tourisme, ce qui fait que j’ai donné la moitié de ma subvention pour le groupe, qui est à hauteur d’un million, pour payer une partie du voyage. Pour toutes les demandes d’aide qu’on a faites au ministère du Tourisme ou au GIE Tahiti Tourisme, on n’a rien eu. On est vraiment venus par nos propres moyens et on a travaillé dur pour ça.”
Du coup, malgré les propositions concrètes que les Marquisiens ont pu recevoir, il n’est pas sûr qu’ils y retourneront de sitôt.
“Tout ce qui nous freine, c’est l’argent, le financement, confie Emmanuel Taupotini. Si, grâce à toutes ces actions, ainsi qu’à notre visibilité sur les réseaux sociaux et dans les médias, les autorités de Tahiti viennent à penser qu’elles vont aider les Marquises parce que sans rien, nous le faisons quand même, ça peut nous donner un grand coup de pouce. Mais si on rentre et qu’on se rend compte que tout ce qu’on a fait ne sert à rien et qu’elles restent toujours sourdes à nos différentes demandes, c’est sûr que ça ne nous aidera pas pour que notre culture brille autant que celle du ‘ori Tahiti. Mais je reste confiant.”

Vaiana Hargous

 

Teva 2015-08-12 10:28:00
Bravo à Henua Haka pour votre succès à San Diego

Et tout ça sans un sou du GIE Tahiti tourisme! C'est encore plus admirable.

Il serait temps que ceux du GIE se réveillent et aident finance les gens motivés comme vous qui n'hésitent pas à bosser dur pour le rayonnement de la Polynésie dans le monde. Au lieu de dilapider des fortunes dans l'élaboration d'un logo dont personne se souvient.

Enfin bref encore bravo à tous
MAITIHE 2015-08-11 14:41:00
Magnifique Manu et félicitations d'avoir emmené le groupe Henua haka pour promouvoir la culture marquisienne et nos îles, nous sommes tous très fiers de votre travail!!! <3
TL 2015-08-11 13:54:00
Bravo, et félicitations....et surtout bonne continuation Emmanuel..
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete