Nuku Hiva – Un nouveau CAP se met en place au Cétad

    mercredi 5 octobre 2016

    CAP

    Avec le professeur Yann Haim, les élèves devraient prochainement débuter l’activité aquaculture. (Photo : M Edragas/LDT)

     

    Le Cétad (Centre d’éducation aux technologies appropriées au développement) de Nuku Hiva expérimente cette année, un nouveau CAP (certificat d’aptitude professionnelle) reconnu au niveau national.

     

    Le CAP proposé vient remplacer le CAPD dispensé précédemment dans tous les Cétad du Pays. Ce nouveau cursus, intitulé “Gestion et exploitation du milieu marin” (Gemm), sera particulièrement complet. Il s’agira entre autres, de dispenser des cours de construction marine, de motorisation, de pêche ou encore, d’aquaculture.

    Du côté de l’aquaculture, explique Yann Haim professeur du Cétad, nous avons plusieurs pistes. Par l’intermédiaire de mon collègue, Patrick Dourlet, nous avons rencontré il y a quelques semaines, les scientifiques du Criobe de Moorea qui nous ont orientés vers le captage de larves de langoustes puis le grossissement et peut-être même un relâché en mer, pour créer une zone protégée. Nous avons également parlé de lancer une culture d’algues consommées aux Marquises, notamment la Caulerpa racemosa, puis éventuellement du grossissement de larves de platax.

    Pour l’heure, la section Gemm ne dispose d’aucun matériel pédagogique lié à la partie aquaculture. Les professeurs concernés et le coordonnateur, M. Pietrucha, espèrent pouvoir recevoir ce matériel d’ici le mois de décembre.

     

    Collecteur de langoustes juvéniles

     

    En attendant, la commune de Nuku Hiva a mis à la disposition de l’établissement scolaire deux grosses cuves en plastiques, de sorte que M. Haim et ses élèves puissent commencer à travailler sur le montage de circuits ouverts et fermés, notamment. Par ailleurs, le professeur de construction marine Patrick Dourlet, a initié l’installation du premier collecteur de langoustes juvéniles en mer. Il s’agit d’un tronc d’arbre percé de trous de 7 cm de profondeur dans lesquels les juvéniles devraient venir s’introduire puis grossir.

    Quant à la construction marine, l’activité a débuté par le travail minutieux de la maîtrise des résines époxy et polyester, puis de la motorisation. Cette année, neuf élèves ayant 16 ans révolus devraient aussi passer leur permis côtier. Après quoi, ils pourront débuter l’activité pêche comprise dans leur cursus.

     

    De notre correspondante
    Marie Edragas

     

        Retrouvez dans notre édition du Mercredi 5 Octobre 2016 :   

    • Parole à : Alain, élève de 1re année de CAP Gemm
    • Plus de photos des élèves en action

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete