Habillage fond de site

Objectif développement durable pour Ia vai ma noa Bora

mercredi 31 janvier 2018

Le bilan moral et le bilan financier ont été adoptés à l’unanimité. (© commune de Bora Bora)

Le bilan moral et le bilan financier ont été adoptés à l’unanimité. (© commune de Bora Bora)

L’association Ia vai ma noa Bora Bora a présenté la semaine dernière à la mairie de Vaitape, son bilan moral et financier 2017 à l’occasion d’une assemblée générale en présence du maire de la Commune, Gaston Tong Sang, et des maires délégués de Faanui et Anau. La présidente, Tehani Maueau, a détaillé ses actions en donnant aussi la parole aux membres qui souhaitaient partager leur expérience.

L’association œuvre pour une bonne qualité de vie à Bora Bora. Ses actions pro-environnementales ont mobilisé l’année dernière des partenaires tels que la Commune, le collège, le comité du tourisme, l’association Bora Bora animara, le Service du développement rural (SDR) et la direction de l’environnement (Diren).

Ainsi le projet Moana Ora a consisté à réhabiliter des jardins de corail avec l’aide de professionnels, à mettre en place des sessions de formation pour les guides lagonaires et à organiser des sentiers sous la mer à la nurserie de corail du Pearl Beach resort.

Cette activité, destinée aux collégiens et supervisée par des professeurs de SVT et un membre de l’association, s’étend sur l’année scolaire 2017-2018 et sera reconduite l’année suivante. 

Des collectes de déchets spécifiques ont été associées à certaines fêtes légales et manifestations nationales. On retrouve ainsi une collecte de batteries usagées, ‘des piles contre du chocolat’ à l’occasion des fêtes de Pâques, des déchets recyclables lors de la course Hawaiki Nui, des déchets électroniques et électriques ou encore, des ramassages en bord de route lors de la Semaine européenne de la réduction des déchets (Serd). Les hôtels ont aussi uni leur force pour un clean up day.

La lutte contre les nuisibles, projet mis en place en 2014, a été poursuivie. Il s’agit de la capture de bulbul (le bulbul à ventre rouge est inscrit sur la liste des espèces menaçant la biodiversité de Polynésie française) et plus récemment de l’élimination du brontispae (insecte nuisible pour les cocotiers) et de la fourmi de feu. Le Service du développement rural est régulièrement interpelé par les administrés, sensibilisés par les membres de l’association.

Des projets comme l’embellissement des bords de route et l’embellissement des quartiers. Des interventions à des fins de prévention, demandées par les entreprises, les confessions religieuses ou les écoles, ont été organisés tout au long de l’année également.

En matière de santé et d’alimentation, les bénévoles de l’association ont tenu des ateliers du goût au collège, et les journées d’information à propos du cancer du sein (Octobre rose), des maladies mentales (enquête menée par le Dr Amadeo), la promotion d’ une alimentation 100% naturelle. Du “Sport pour tous” a aussi été proposé gratuitement dans les trois communes associées.

Dans le domaine social, il y a eu le café des parents, la formation à la parentalité, le soutien à la formation Bafa, un Noël en faveur des enfants défavorisés, des médiateurs pour prévenir les faits de violence et de délinquance.

Un groupe de médiateur a été formé pour travailler en partenariat avec la police municipale et la Gendarmerie lors du Hawaiki Nui va’a, du Heiva i Bora Bora et du collège.  Enfin, l’association Ia vai ma noa Bora Bora a pris part au défilé du 14 juillet ainsi qu’aux diverses visites officielles aux côtés des autres grandes associations de l’île.

 

Ldt

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete