Omnisports – Décès de Michel Ferrand

    lundi 22 août 2016

    Ferrand

    Michel Ferrand était considéré comme la mémoire la plus riche et la plus fiable de l’histoire du sport polynésien. Il côtoie ici Louison Bobet, l’immense champion cycliste. (Photo : archives sports)

     

    Une légende s’en est allée

     

    C’est avec une immense tristesse que nous avons appris, samedi, le décès de Michel Ferrand à l’âge de 80 ans des suites d’une opération.

    Il fut longtemps un précieux collaborateur au sein de la rédaction sportive de La Dépêche de Tahiti. Michel était considéré comme une légende du sport tahitien.

    Il s’y distingua en tant que basketteur et il fut pendant plus de 50 ans l’un des dirigeants de son club de toujours, l’AS Aorai, dont il fut le membre fondateur en 1960.

    Il a aussi été actif au sein de la Fédération tahitienne de basket-ball et très présent dans le milieu du volley-ball. Michel Ferrand était considéré comme la mémoire la plus riche et la plus fiable de l’histoire du sport polynésien, ce qui lui valait d’être accueilli avec respect dans toutes les salles ou terrains de sport que compte le fenua.

    Outre son activité dans le journalisme sportif dont il traitait toutes les disciplines avec la même passion, Michel consacra une grande partie de sa carrière professionnelle à l’enseignement, occupant un poste d’instituteur à l’école Saint-Paul.

    Il œuvra également quelques années au service Jeunesse et Sports en charge du sport scolaire. Éducateur et pédagogue dans l’âme, Michel Ferrand sensibilisa une multitude de jeunes à la pratique du sport dont beaucoup ont logiquement intégré l’AS Aorai.

    Il fut notamment à l’origine des premiers pas de Georgy Adams dans le basket à l’âge de 6 ans, une orientation judicieuse lorsque l’on connaît l’énorme carrière de basketteur de Georgy.

    Nous avons souhaité donner la parole à Patrick Pons, auteur de plusieurs volumes de “L’histoire du sport à Tahiti” et qui a croisé la route de Michel Ferrand pendant une bonne quarantaine d’années dans le milieu sportif.

    La rédaction sportive de La Dépêche de Tahiti adresse ses sincères condoléances à la famille de Michel Ferrand. Repose en paix Michel.

     

    Patrice Bastian et La Dépêche de Tahiti

     

    NB : Michel Ferrand sera enterré aujourd’hui à 15 heures au cimetière de l’Uranie.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete