Habillage fond de site

OMNISPORTS – Jeux d’Asie : Le Turkménistan, “c’est mieux que Las Vegas”

vendredi 22 septembre 2017

délégation jeux asie

La délégation tahitienne participe à la cinquième édition des Jeux d’Asie au Turkménistan. (© DR)

Plusieurs mois de préparation, de nombreux rebondissements : finalement 23 athlètes tahitiens s’alignent sur la cinquième édition des Jeux d’Asie et d’arts martiaux en salle.

Organisée cette année à Achgabat, capitale du Turkménistan, cette grande compétition qui rassemble plus de 69 pays, dont 19 pays de l’Océanie a débuté dimanche dernier, et dure jusqu’au mercredi 27 septembre. Sur les vingt-et-une disciplines proposées lors de cette édition 2017, les Tahitiens se mesurent au haut niveau dans cinq d’entre elles : futsal, muay thaï, taekwondo, jujitsu et lutte.

L’ex-président du COPF, Tauhiti Nena, est l’instigateur de la participation des athlètes polynésiens à cette grande compétition multisports qui se déroule tous les quatre ans.

Et pour une première, les Tahitiens sont tous très impressionnés par l’envergure du rassemblement. Pour Henri Burns, pourtant habitué des rencontres à l’étranger et seul sélectionné en lutte, le déplacement en vaut la chandelle : “C’est grandiose, énorme ! Nous avons beaucoup de chance d’être là.”

Même son de cloche pour le champion de taekwondo, Teddy Teng qui s’est envolé pour Achgabat avec quand même un peu d’appréhension : “Lorsque l’on m’a dit que j’allais au Turkménistan, ça m’a un peu travaillé. C’est un pays que je ne connais pas et avec les images que l’on voit à la télé ça ne donne pas trop envie d’y aller à cause des guerres. Mais en fait nous sommes en sécurité ici. Un village entier a été construit pour nous, pour ces jeux et le cadre est incroyable. Les infrastructures sont impressionnantes, c’est mieux que Las Vegas, c’est énorme !”

 

De l’expérience pour les Tahitiens

 

Après une cérémonie d’ouverture digne des Jeux olympiques, les Tahitiens n’ont eu que peu de répit. Et dès la première journée, le clan tahitien a été mis à rude épreuve.

En futsal, les Aito Arii ont donné le meilleur, mais ne font désormais plus partie de la compétition. Pour leur premier match ils n’ont pas tenu face à l’Iran, champion d’Asie en titre, et se sont inclinés (16-1). Le lendemain, confrontés au Kirghisistan, les Aito Arii ne se sont pas laissé faire, mais l’équipe a tout de même perdu (4-2). Pour leur dernier match de compétition, ils ont dominé mais une erreur tactique à cinq minutes de la fin aura été fatale (3-0 score final).

En jujitsu ne waza, ça s’est joué à peu de choses, mais Hiro Lemaire a essuyé une défaite face à un champion local qui l’a emporté par avantage (0-0).

Pour la sélection de muay thaï, l’espoir tahitien Eddy Bellais a perdu aux points face au champion thaïlandais Anueng Khatthamarasri (30-26).

La seule féminine de la sélection, Anna Yu Yue Chong (-63kg) s’est bien débrouillée face à la Vietnamienne Truong Thi Hong Nga (29-28). Benoît Raja (75kg) a tout donné face au Kazakh Vadim Loparev, mais s’est incliné par arrêt de l’arbitre au deuxième round. Pour Aito Lenoir le combat face a Mohammad Al Barri s’est avéré très serré et il a perdu aux points (30-27).

En taekwondo, c’est Peter Babka qui a ouvert les hostilités. Il a ainsi passé le premier tour en battant le Turkmène Polat Bayramow à domicile (24-12) mais n’a pas réussi à se qualifier pour les demi-finales, perdant son deuxième combat face au Philippin Samuel Morrison (34-12).

Teddy Teng n’a pas passé le premier tour, il a perdu face à l’Indonésien Chaerul Adzan (20-5). Le capitaine de la sélection tahitienne de taekwondo, Waldeck Defaix, a battu au premier tour l’Ouzbek Mirzonozim Sharapov (22-16) mais s’est incliné en quart de finale face au chinois Jintao Liu (8-0).

Désillusion aussi pour Remuera Tinirau qui échoue face au Qatari Ali Juma Salaraimi (17-12). Pour l’heure, tous les aito sont désormais “hors jeux” hormis le lutteur Henri Burns qui ne devrait pas tarder à monter sur le tatami du Turkménistan. 

Vaitiare Pereyre-Gobait

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete