Habillage fond de site

On a testé pour vous, la ration de combat

mercredi 15 mai 2019

L’ensemble du contenu d’une des rations de combat. Photo : Christophe Cozette

L’ensemble du contenu d’une des rations de combat. (Photo : Christophe Cozette)


La ration de combat individuelle des forces armées françaises est réputée pour être la meilleure au monde. Il s’en fabrique près de deux millions par an. La Dépêche de Tahiti a testé un des 14 menus proposés à nos soldats.

Un régal. La Dépêche de Tahiti a eu l’occasion de goûter la ration de combat individuelle réchauffable (RCIR) des forces armées françaises que les Polynésiens engagés sous les drapeaux ont l’occasion de consommer, en théâtre d’opération, un peu partout sur le globe. Et la goûter, c’est l’approuver.

Elles existent depuis au moins la Première Guerre mondiale. À l’époque, à l’intérieur de celles-ci, les poilus pouvaient y trouver du vin (ou de la bière, ou de l’eau de vie), ainsi que du tabac.

Les rations alimentaires individuelles actuelles fournies aux soldats des forces armées françaises opérant sur le terrain, apparaissent en 1946 et s’inspirent des rations K utilisées dans les forces armées des États-Unis. La ration de combat individuelle réchauffable, la RCIR, est la ration standard pour une consommation quotidienne d’un combattant.

D’un poids de 1,75 kg, elle se conserve deux ans maximum. Sa valeur énergétique est d’environ 3 500 kcal /14 644 kJ (protides : 13 %, lipides : 32 %, glucides : 55 %).

Dix-sept menus différents sont disponibles en 2016, dont sept sans porc et trois menus halal. Les rations de combat sont réalisées en concertation avec les industriels et l’économat des armées, plus précisément le Centre expert du soutien du combattant et des forces (Cescof) et elles sont assemblées à l’Eloca d’Angers (établissement logistique du Commissariat des armées).

1 800 000 rations sortent chaque année de l’Eloca après avoir passé tous les contrôles de qualité, parfois dans des conditions extrêmes comme au Groenland ou en plein désert. Un cahier des charges est imposé aux industriels, comme la teneur en viande ou poisson, la teneur en cacao du chocolat, la teneur en fruit des pâtes de fruit, la provenance française ou européenne des produits, etc.

Le choix des produits dépend pour 70 % de la qualité, et 30 % du prix. La qualité est jugée par un jury de 8 à 15 militaires qui teste les menus à l’aveugle. Grâce à ces nombreuses variétés (lire encadré), “Un soldat nourri avec des rations peut tenir 14 jours sans manger deux fois le même plat”, répète-ton à l’envie à l’Eloca. Et c’est bien là le principe du panachage.

Car la ligne automatisée, installée depuis 1993 dans la capitale angevine, n’est pas programmée pour trier les boîtes par numéro (pour mémoire, il y a 14 RCIR différentes en tout), mais au contraire pour assurer la plus grande diversité possible des menus. Il existe peu d’entreprises civiles qui utilisent cette technologie à une aussi grande échelle, précise les armées.

 

Six types de ration, 14 menus différents

 

C’est lors de l’exercice Marara des forces armées aux Îles Sous-le-Vent, en octobre 2017, qui simulait la présence d’un cyclone violent sur nos îles, que ces dernières nous ont gentiment donné une de ces RCIR, la numéro 9.

En effet, en cas de cyclone par exemple, ces rations seraient également distribuées aux populations. La date limite d’utilisation optimale (DLUO) résiduelle de 1 an minimum – dans les faits, celle-ci est souvent plus longue, environ 18 mois – arrivait à terme, il était temps de la tester.

Et nous avons été bluffés. Les rillettes de porc sont carrément de qualité supérieure à toutes celles étiquetées “faites maison”, disponibles en grande surface et les deux plats principaux – cassoulet de canard et rôti de porc à l’ananas – sont réellement de haute facture.

Plus de vin, plus de tabac, mais tous les ustensiles nécessaires (réchaud, fourchette pliable, sacs plastique pour les déchets, petit déjeuner complet, mouchoirs, etc). sont là ainsi qu’une kyrielle de gâteaux, secs ou non, le tout
parfaitement rangés dans cette boîte en carton.

Un vrai régal et plutôt sain et équilibré, à mille lieux des casses croûtes hachis-frites dégoulinants de gras, aux conséquences désastreuses pour notre santé.

 

La meilleure au monde

 

Les rations de combat françaises ont d’ailleurs très bonne réputation par rapport à celles d’autres pays, de sorte qu’elles font l’objet d’un troc, depuis fort longtemps. “En 2010, en Afghanistan, une ration de l’armée française pouvait s’échanger contre cinq rations MRE américaines”, rapporte la revue des forces armées françaises, Découvrir, une information que nous avait également donnée l’amiral Denis Bertrand, chef des forces armées en Polynésie française, en 2017, à Raiatea.

Depuis le début du XXIe siècle, l’Organisation des Nations unies se fournit même à l’économat des armées qui a remporté le marché 2010-2013 pour un million de rations par an.

De nombreux youtubeurs proposent de découvrir, en ligne, les rations du Commissariat des armées et ils n’en tarissent pas d’éloges, également.

Dixit l’un d’entre eux : “C’est du foie gras ces rations françaises par rapport à d’autres”.

Des randonneurs que nous avons rencontrés au fenua, les utilisent aussi fréquemment et ne changeraient pour rien au monde. Et la ration évolue constamment. Ainsi en est-il de la ration festive dont l’idée a émergé il y a trois ans. C’est en effet un peu triste, de manger une ration classique à plusieurs milliers de kilomètres de chez soi le soir de Noël ou le 31 décembre mais le Commissariat des armées a sorti, en 2015, la ration de fête (la plus chère à produire, NDLR), qui a remporté tous les suffrages.

Canard, gambas, tapenade, fromage, cannelés de Bordeaux et café prêt à consommer, c’est Noël même en plein désert. En tout cas, que les parents des soldats polynésiens se rassurent, ces derniers sont bien nourris.

 

Christophe Cozette

(avec la revue Découvrir, le magazine du Commissariat des armées)

 

ration combat

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Pensez-vous que la visite de la ministre de la Justice au fenua pourrait régler le problème foncier ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete