On l’a cru tombé à l’eau, le marin pêcheur dormait sous une couverture

    samedi 7 mars 2015

    Et soudain, il a réapparu. Reposé. Le jeune marin pêcheur du Vini Vini 9 que l’on pensait disparu en mer après avoir chuté par-dessus bord au sud de Napuka, dans la nuit de vendredi, est sain et sauf. L’équipage, qui s’apprêtait samedi matin à cesser les recherches quelques heures après la levée, la veille au soir, du dispositif aérien mis en place par le MRCC, a eu la –bonne- surprise de voir leur jeune collègue débarquer de nulle part, vivant, sur le pont du bateau. L’homme, dont c’était la première campagne de pêche et semble-t-il épuisé, s’était isolé dans un recoin pour dormir, camouflé sous une couverture à l’avant du navire. Une cache dans laquelle il n’était pas censé se trouver et où l’équipage n’a pas eu l’idée d’aller le chercher après avoir fouillé les zones de vie du navire.
    Tout est bien qui finit bien pour ce jeune marin originaire des Australes et ses proches, légitimement morts d’inquiétude pendant toute la durée des recherches, et à l’annonce de la fin des opérations de sauvetage. Car, pendant que l’intéressé faisait dodo, d’autres n’ont pas chômé.
    Le marin avait été vu à bord pour la dernière fois par l’équipage du Vini Vini 9 dans la nuit de vendredi à 1h30 du matin, mais son absence n’avait été constatée qu’à  6 heures,  à la reprise des opérations de pêche.
    Dès la réception de l’alerte, le MRCC avait amorcé et dirigé une importante opération de recherche aérienne à l’aide de l’avion Gardian de la flottille 25F de la marine nationale et d’un hélicoptère inter-administrations Dauphin de la flottille 35F. Trois navires de pêche, le Vini Vini 9, le VaiVai Nui et le Khaya Star, assurant les recherches en mer.
    Malgré la persévérance de tous les sauveteurs et marins tout au long de la journée pour retrouver le malheureux, l’arrêt des recherches aériennes avait été décidé vendredi à la nuit tombée, les conditions de visibilité n’étant malheureusement plus réunies. Les trois bateaux de pêche étaient sur le point d’en faire de même samedi à la mi-journée quand le disparu présumé à refait surface à la stupéfaction générale.

    Raphaël Pierre

    Lire plus dans votre journal de lundi 9 mars
     

    MIIMI 2015-03-07 17:58:00
    tout est bien qui finit bien mais qui va payer tous les moyens utilisés pour les recherches??? Nous, la société? Bande de nazes
    LEPETANT 2015-03-07 16:46:00
    Des crétins comme çà, on en redemande.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete