Habillage fond de site

“Elles ont toutes amélioré leur condition physique”

vendredi 23 juin 2017

Ea ways i Papeete

Pendant neuf mois, une trentaine de participantes ont suivi avec assiduité le programme
Ea ways i Papeete. D’à peine une minute au départ, elles étaient capables hier de tenir trois minutes en position de gainage. “Facile !” (© Marie Guitton)


Pendant toute l’année, elles ont enchaîné les squats, les abdos, le gainage, la marche à pied et les ateliers de cuisine. Une trentaine de participantes assidues au programme de santé Ea ways i Papeete ont été récompensées, hier. Outre les kilosen moins, elles sont reparties avec un kit sportif pour continuer les bonnes pratiques à la maison.

Moins vingt kilos par ci, cinq centimètres de taille en moins par là… Une trentaine de participantes (et une petite poignée de participants) ont été récompensées hier pour leur assiduité au programme ‘Ea ways i Papeete.

Pendant toute l’année, à Titioro, Taunoa, Tipaerui et La Mission, elles ont enchaîné des entraînements de fitness et de marche nordique, et suivi des ateliers culinaires avec une diététicienne.
“On est content. Ça a incité les quartiers à bouger, faire du sport”, souriait donc, hier, Tekuhei Chan, coordinateur à la mairie de Papeete, lors du dernier rassemblement de l’année, organisé à la salle Blue Lagoon de Taunoa.

Après une visite médicale et un passage sur la balance, le verdict était sans appel : “Elles ont toutes amélioré leur condition physique. D’à peine une minute de gainage au départ, elles tiennent maintenant trois minutes facile !”, s’enthousiasmait la coach, Vaiana Vairaaroa. Ajoutant que “certaines ont perdu beaucoup de poids, d’autres non, parce que les habitudes alimentaires sont difficiles à changer”.
C’est le seul bémol au tableau. “Ça a été plus dur de les sensibiliser à l’alimentation, reconnaît Tekuhei Chan. Mais dans l’ensemble, c’est une réussite.”

 

L’opération reconduite à la rentrée

 

L’opération, cofinancée par la Caisse de prévoyance sociale (CPS), le contrat de ville et la commune, devrait donc être reconduite à la rentrée, peut-être dans de nouveaux secteurs de la capitale.   

Hier, les participantes sont reparties avec un kit sportif, une corde à sauter, un élastique, etc., afin de pouvoir continuer à s’entraîner à la maison.
“Il faut faire de toutes celles qui ont eu un résultat positif des modèles, exhorte Hervé Vergeaud, l’infirmier qui a suivi le programme. Leur faire comprendre qu’elles sont maintenant investies d’un rôle par rapport aux autres.”

Certaines, comme Fabienne, 24 ans (lire ci-contre), ont déjà réussi à changer quelques habitudes au sein de leur famille. Ça ne serait pas si compliqué, selon l’infirmier : “Il faut se mettre des petits défis que chacun peut réaliser.”

 

M.G.

 

 

Capture d’écran 2017-06-23 à 09.24.52

Orianne Obrize
139
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete