Habillage fond de site

Opération de comptage des poissons consommables

mercredi 18 janvier 2017

criobe comptage poisson

Sous l’eau, Gilles Siu comptabilise toutes les espèces commerciales observées. (© Anne-Charlotte Bouleau)


Une équipe du Criobe effectue un comptage des espèces de poissons commerciales à la Presqu’île. Vingt stations sont repérées à l’aide d’un GPS, incluant généralement un site sur le récif frangeant et un autre sur la barrière. Plusieurs disciplines sont mobilisées dans le cadre de ces recherches préalables à la mise en place d’un réseau de rahui, en lien avec le programme Integre.

 

C’est sous un ciel menaçant, mais par une mer calme, qu’une équipe du Centre de recherches insulaires et observatoire de l’environnement (Criobe) a débuté une nouvelle session de comptage des ressources, hier, dans le cadre du projet de mise en place d’un réseau de rahui autour de la Presqu’île, sur le modèle de Teahupo’o.

“Nous sommes mandatés dans le cadre du programme Integre. Plusieurs disciplines sont mobilisées, pour articuler correctement ce projet. Amaury Sol, qui est en master 2, est chargé d’établir les profils socio-économiques des quartiers : budget des ménages, dépendance des gens vis-à-vis du lagon, autoconsommation de poisson, etc. Notre rôle, ce n’est pas de développer des rahui à tout prix, mais d’apporter de l’information, en vue d’une décision. Pour que ça fonctionne, il faut que ce soit une démarche participative, impliquant tous les acteurs concernés. Notre but, c’est de trouver un équilibre, pour que les inconvénients ne dépassent pas les avantages”, souligne Tamatoa Bambridge, en tant que chargé de recherche.

Le comptage des ressources apporte ainsi des données indispensables au zonage écologique. Dans cette optique, vingt stations sont repérées dans le lagon à l’aide d’un GPS. Elles comportent généralement deux sites distincts, l’un sur le récif frangeant, l’autre sur la barrière.

“On a fait un premier comptage entre fin juillet et début août, pendant la saison froide. On revient aux mêmes endroits pendant la saison chaude, en sachant qu’il y aura certainement beaucoup plus de choses à compter”, précise Ewen Morin, doctorant.

 

Un protocole bien rodé

 

Lors de la première session, le comptage des poissons était complété de celui de la faune benthique – mollusques, crustacés, etc. – et des différents types de substrats. Pour cette nouvelle opération, les relevés ciblent uniquement les poissons, en se concentrant toujours sur les espèces commerciales, c’est-à-dire consommables.

Pour ce faire, Gilles Siu, ingénieur et compteur, ne manque ni de rigueur, ni de passion, puisqu’il devra passer des journées entières dans l’eau, suivant un protocole bien précis.

“Il part tout seul, pour éviter de trop remuer l’eau et de faire fuir les poissons. Il se poste à un point fixe, où il note tout ce qu’il voit dans un demi-cercle devant lui, avant de mesurer la distance prise en compte. Il répète cette opération trois fois, à chaque arrêt, en prenant soin d’aller vérifier si des poissons ne se cachent pas dans les coraux”, explique Ewen Morin.

La première étape de ces nouveaux relevés était située dans la baie de Phaëton, à Toahotu. Si la visibilité n’est pas toujours au rendez-vous, le site a rapidement confirmé son statut de nursery.

“C’est un pêcheur du coin qui nous avait dit qu’il fallait absolument qu’on vienne compter ici. On est venu une première fois il y a six mois et, en effet, d’un point de vue du nombre de poissons, c’est le site le plus important de la Pres­qu’île”, confie le doctorant.

Dans les prochains jours, l’équipe doit poursuivre le comptage sur la côte ouest, avant de passer à la côte est, en fonction des conditions météorologiques. Selon le chargé de recherche, les différents travaux autour de ce projet devraient aboutir cette année.

 

A.-C.B.

 

Capture d’écran 2017-01-18 à 08.41.04

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

 

 

64
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

À l'approche de Noël, êtes-vous attentifs à la qualité des jouets achetés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete