Opération d’envergure à Pirae contre les courses de deux-roues

    lundi 7 septembre 2015

    Quarante-huit véhicules et six personnes ont fait l’objet de contrôles, vers 00 h 30 samedi dernier, sur le parking Aorai Tini Hau, à Pirae. Neuf timbres-amendes ont été rédigés par la DSP. Les jeunes, pour la plupart, assistaient aux runs qui se déroulent régulièrement les vendredis et samedis soir sur l’avenue du prince Hinoi, entre Papeete et Arue. Des courses dangereuses dont se sont plaints les riverains, victimes de nuisances sonores,
    et qui seraient le repaire des scooters et motos volés…

    Face à la multiplication des courses nocturnes de deux-roues entre Papeete et Arue, la police nationale a mené, dans la nuit de vendredi à samedi derniers, une opération d’envergure sur le parking Aorai Tini Hau, à Pirae. La première depuis le début de l’année, mais sans doute pas la dernière.
    Peu avant minuit, dix agents en civil se sont mêlés aux spectateurs pour “figer un peu la situation”, puis une vingtaine de policiers s’est ensuite déployée entre les ronds-points de l’hôpital et du lycée de Taaone “pour prendre les participants en tenaille”.
    “L’objectif est double : mettre fin aux regroupements d’engins qui procèdent à la fameuse course parce que les riverains de Pirae, surtout sur cet axe-là, se sont pas mal plaint des nuisances ces derniers temps, et lutter contre le vol de deux-roues, en augmentation significative actuellement”, assurait le commandant Tuheiava, présent sur place vendredi dernier au soir.
    Un par un, les conducteurs du parking – principalement des jeunes entre 20 et 25 ans – ont été contrôlés, et leur véhicule inspecté. “Ceux-là, tu les as contrôlés ?”, demandait un agent à son collègue. “Mets-les par là-bas, qu’on sache où on en est ”
    Un jeune homme attendait son tour, casque vissé sur la tête. “Tu habites Mahina… Tu viens pour faire des courses ou pour y assister ?” “Je viens juste me promener…” “Tu viens te promener jusque-là depuis Mahina, et tu arrives par hasard à Aorai Tini Hau ? Et elle est où ta vignette d’assurance ?”

    Seuls les “runners” ont pu filer
    Au total, la police a contrôlé 40 deux-roues et huit voitures. Six personnes ont fait l’objet d’un contrôle d’identité “en raison de comportements un peu bizarres” et neuf timbres-amendes ont été dressés pour “diverses infractions au code de la route liées aux équipements” (entre 4 000 et 8 000 F en moyenne). Une conduite sans permis a également été relevée.
    “Ce n’est pas forcément un chiffre élevé, il y a des soirées où il y a le double de spectateurs, mais au moins, on ne repartira pas bredouille. D’un point de vue dissuasif, le message est passé”, concluait à la fin de l’opération le commandant Tuheiava. “J’espère qu’ils comprendront qu’on ne va pas s’arrêter là.”
    Seuls les spectateurs ont été contrôlés, les “runners” n’ayant pas été poursuivis. “On n’a pas pris de risque donc les runners, ceux qui avaient le plus de choses à se reprocher, sont malheureusement ceux qui ont réussi à s’en aller à notre vue”, a reconnu la police. “Mais on les aura la prochaine fois. On sera amené à reconduire ce type d’opération.”
    Les courses ont en général lieu tous les vendredis et samedis soir. Certains participants auraient à peine 13 ans, selon les témoignages des spectateurs. Des personnes plus âgées joueraient également le rôle de meneurs dans les courses, selon la police.
    “Aucun accident n’a été porté à notre connaissance, mais ça ne veut pas dire qu’il n’y en a pas eu”, expliquait dans la nuit le commandant Tuheiava. “Ils se viandent, mais ils n’ont pas forcément envie de faire une déclaration…”
    Teiva, 25 ans, assistait au show avec sa copine avant l’intervention : “Le truc, c’est qu’ils ne savent pas qu’ils sont inconscients de faire ça. Des fois, il y a des gens qui prennent le rond-point et eux, ils sont cinq en ligne à faire la course… Ils s’amusent, ils lèvent leur roue arrière… Ils ont parfois 13 ou 14 ans, il y a même des filles. Je pense qu’ils ne se rendent pas compte que ce n’est pas seulement leur vie qui est en jeu, mais aussi celle des piétons.”

    Marie Guitton

    tamaori 2015-09-07 13:11:00
    Lucien, avant tu était peut être bêt, tu as bien changé, tu es moins bête aujourd'hui !!! Alors faut réagir, car ça gê,ne les autres !!!
    lucien 2015-09-07 12:56:00
    Ya 20 ans je faisais la même chose , course sur Prince Hinoi et RDO, et l'action des flics n'y changer rien, c'est pas aujourd'hui que sa va changé.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete