Opération dératisation par les airs en tests

jeudi 21 mai 2015

Avec le soutien de l’association BirdLife International, une équipe de la société d’ornithologie de Polynésie Manu (Manu-SOP) partira le 2 juin pour une grande opération de dératisation de certaines îles des Actéon-Gambier, qui visera notamment à sauver la Gallicolombe érythroptère et le Chevalier des Tuamotu, en danger critique d’extinction, ainsi que de faire revenir les colonies d’oiseaux de mer décimées par les rats présents sur ces îles. Pour y parvenir, un hélicoptère est appelé à la rescousse, qui utilisera des paniers épandeurs. Ces derniers nécessitent cependant d’être calibrés, autrement dit de savoir s’ils vont répartir les poisons anti-rats avec la régularité nécessaire. Des tests vont avoir lieu  demain sur le site de l’ancien Maeva Beach, à Punaauia, avec l’aide de bénévoles. “Il faudra compter le nombre de granulés, totalement inertes, qu’il y aura au sol”, explique David Dernad, coordinateur de l’opération. “Il y a un GPS dans l’hélico qui commande l’ouverture du panier épandeur.” Pour les tests, ce sont évidemment des granulés inoffensifs qui seront répandus.

F.C.

      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete