Opération extérieure grandeur nature pour l’association Polynesian Airsoft

    mardi 16 août 2016

    airsoft

    Photo de groupe avant que la partie ne commence à l’intérieur du bateau, suivant un scénario bien ficelé. (Photo : John Hiongue/LDT)


    Prise d’otages à bord de l’Aremiti Corsaire

     

    Dimanche dernier, la gare maritime où est accosté le bateau Aremiti Corsaire a été le théâtre d’une opération extérieure exceptionnelle avec des scènes de guerre et d’affrontements à l’intérieur du bateau.

    Un événement organisé par l’association Polynesian Airsoft, qui propose cette activité ludique passionnant de plus en plus les Polynésiens de tous âges, garçons et filles.

    Les équipes se sont affrontées en respectant un scénario défini à l’avance. Les armes utilisées par les joueurs sont des répliques fidèles d’armes réelles et à la place des cartouches sont utilisées des billes blanches biodégradables.

    Tous les participants sont équipés de tenues ressemblant parfois à celles des militaires, des forces de l’ordre ou du célèbre Swat (Special Weapons And Tactics, NDLR) américain.

    Il fallait être fair-play pour déterminer les joueurs touchés car il n’y a pas de marque physique, comme au paintball. Lorsqu’un participant est touché par une bille, il lève la main et quitte la scène du jeu. Il laisse ses camarades terminer la partie.

    “Nous avons eu 80 participants inscrits, divisés en dix groupes, à raison de huit joueurs par groupe. La moyenne d’âge est de 35 ans. C’est notre deuxième compétition dans un bateau. Nous avons fait cela l’an dernier au mois d’octobre, c’était une première mondiale. Notre association regroupe à ce jour 250 membres et elle est devenue la plus grande association d’airsoft de France”, commente son président, Stéphane Bouthéon.

    Le premier scénario était une prise d’otages à l’intérieur du bateau. Une quarantaine de passagers étaient à bord et un groupe de joueurs avait pour mission de libérer les otages.

    Le second scénario a consisté à désamorcer une bombe factice et un troisième scénario consistait à aller récupérer un drapeau bien gardé par des assaillants lourdement armés, prêts à un affrontement total. 

     

    L’airsoft polynésien en plein boum

     

    L’association dispose aujourd’hui de nombreux terrains de jeux en plein air, notamment à Mahina, mais aussi à Moorea, Raiatea, Bora Bora et bientôt aux Tuamotu car l’association paumotu d’airsoft est en cours de constitution.

    Le week-end du 17 et 18 septembre sera organisée une nouvelle opération extérieure, mais cette fois-ci sur le terrain du futur hôtel Mahana Beach, à Punaauia. Il se pourrait qu’un hélicoptère fasse son entrée dans le jeu, offrant ainsi une scène spectaculaire aux joueurs et aux badauds.

    En octobre, à l’occasion de la fête d’Halloween, l’association projette de faire une partie de nuit à Fare Ute. Tous les week-ends, sauf en cas de pluie, les joueurs s’entraînent à Mahina.

    Pour connaître les événements organisés par l’association ou pour y adhérer, connectez-vous sur la page Facebook de Polynesian Airsoft. L’association est affilée à la fédération française d’airsoft.

     

    De notre correspondant J.H.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete