Ori Tahiti – Tumata Robinson : “Il y a peu de personnes ici qui font preuve d’originalité”

    mardi 5 avril 2016

    Avec l’annonce de la mise en place d’un deuxième championnat du monde de ‘ori tahiti, la danse polynésienne risque de voir son image se détériorer à l’international.
    C’est du moins ce que pense Tumata Robinson, à l’origine du premier : “Si ce deuxième championnat était vraiment différent du nôtre, cela aurait pu être une bonne idée pour promouvoir la danse à l’international, mais ce n’est pas le cas.
    Que l’on fasse un autre championnat quasiment à l’identique, sur un si petit pays que le nôtre, cela va conduire à brouiller l’image pour Tahiti.
    Les étrangers qui souhaitent participer à un championnat du monde ne vont plus savoir auquel ils doivent s’inscrire.” Si Tumata Robinson ne manifeste pas de colère, ni de ressentiment à l’encontre de celui qui organise un deuxième championnat du monde de ‘ori tahiti, elle n’en est pas moins amère.

    “Copier les autres, un sport national à Tahiti”

    “Le sport national à Tahiti est de copier ce que font les autres. Nous avons mis en place ces différents concours depuis 2012. En 2014, Matani Kainuku (à l’origine du deuxième championnat, NDLR) était membre du jury avec nous.
    En 2015, il fait son propre concours de soliste et en 2016, il lance le championnat du monde World Cup qui n’est qu’un copié-collé de notre championnat.
    Je trouve cette attitude singulière, même si tout le monde a le droit de faire ce qu’il veut. Je constate simplement qu’il y a peu de personnes ici qui font preuve d’originalité.”
    Pour Tumata Robinson, ce deuxième championnat du monde va créer beaucoup plus de problèmes qu’il ne va attirer de monde.
    “Les troupes extérieures au fenua ne vont pas pouvoir venir aux deux championnats par manque de moyens financiers.
    Le championnat Tahiti World Championship, que nous avons lancé l’année dernière, était dans les tuyaux depuis que nous avons fondé, Manouche Lehartel et moi-même, ‘Ori Tahiti Nui. Faire un nouveau championnat, cette année, quasiment identique au premier, ce sera au détriment des deux concours.”
    Questionné au sujet de la similitude des concours, Matani Kainuku s’en était expliqué dans les colonnes de La Dépêche, samedi dernier.
    “Ce n’est pas du tout une compétition. (…) J’ai entendu dire que ça ferait brouillon d’organiser plusieurs choses comme ça. Moi je dis non, ça permet d’avoir une offre de services à tous les étrangers qui souhaitent participer.”

    Pascal Martin

    POOINO 2016-04-06 16:21:00
    Montres lui mon dernier commentaire ... et s'il a essayé de te traduire HOTU PAINU comme tu le dis ... alors je pense que ce n'est pas un Pasteur ... car HOTU PAINU ne veut rien dire ... sinon, comme tu le dis bien pour les demis, je suis d'accord, ils font effectivement partie aussi de ces plantes étrangères importées qui étouffent les locales !!!

    A te lire de temps en temps ... je crois comprendre que tu es une de ces plantes importées qui aurait pris racine depuis plusieurs années ... j'aurai une dernière question à te poser plus tard si cela pouvais t'agréer ...
    Mathius 2016-04-06 15:20:00
    Pooino , je viens justement de montrer tes commentaires à un pasteur, il m'a dit que tu lui faisais mal en son pays. Les demis sont ils les miconias qui étouffent la culture ancestrale des cinq archipels de la POLYNESIE ? Bonne journée, pour moi terminé
    POOINO 2016-04-06 15:12:00
    Je n'ai rien confirmé sinon le fait que nos plantes (notre peuple) ont été longtemps étouffées par des plantes étrangères ... et ta réponse confirme bien cela ... VOUS AVEZ TOUJOURS RAISON SUR TOUT !!!
    Je t'ai même piégé avec HOTU PAINU ... pour l'avoir littéralement repris ...
    Maintenant je te suggère de retourner vers ton Pasteur pour lui demander LES significations possibles de HUTU PAINU !!!
    MEA AROHA TE NUNAA I TE RAVERAA A VERA MA !!!
    Mathius 2016-04-06 13:56:00
    Pooino. C'est merci de confirmer que j'ai raison. Car je vois que tu ne sais pas ce que veux dire hotu painu.
    Je te conseille fortement de revoir tes certitudes, en allant demander à un pasteur la définition exacte, afin de ne plus insulter ta langue en lui donnant des sens de mélangé.
    POOINO 2016-04-06 13:48:00
    CELUI LA EST CERTAINEMENT LE MIEUX PLACE POUR NOUS JUGER ... A TAE HOIE ... AFAI E ... HOTU PAINU !!!

    CE N'EST PAS TANT QUE NOUS AYONS ETE DERACINES ... MAIS PLUS ENVAHIS PAR DES PLANTES TELLES QUE LE MICONIA (PLANTE ETRANGERE IMPORTEE QUI ETOUFFE LES PLANTES INDIGENES)
    Mathius 2016-04-06 08:41:00
    Cette idée est la demonstration de l'inculture de la POLYNESIE comme pays touristique. En POLYNESIE la majorité dénigre, pour ne pas dire diffame, le créatif. C'est un pays déraciné sur sa propre terre qui veux affirmer une culture qui ne connaît plus. Alors les plus mytho sont aux pouvoirs et essaient d'imposer leurs délires. Le simple fait de vouloir faire un deuxième championna du monde de ori le démontre... Le ridicule ne tue pas
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete