Outre-mer : Guyane pour Mélenchon, Nouvelle-Calédonie pour Fillon, Guadeloupe pour Macron

    dimanche 23 avril 2017

    mélenchon fillon macron

     

    Toujours marqués par une forte abstention, les Outre-mer ont voté de manière très disparates et souvent loin du choix de l’Hexagone. Jean-Luc Mélenchon est en tête en Guyane, à la Réunion, en Martinique et à St-Pierre-et-Miquelon, tandis que la Polynésie, la Nouvelle-Calédonie ont choisi François Fillon. Seuls la Guadeloupe et Wallis et Futuna ont préféré Emmanuel Macron.

    Marine le Pen arrive en seconde position partout, sauf aux Antilles et à Wallis-et-Futuna.

     

    Polynésie : M. Fillon (35,28%) et Mme Le Pen (32,53%) sont les grands gagnants, devant M. Macron (14,70%).

    Leurs scores s’expliquent par le soutien des deux principaux leaders autonomistes, Édouard Fritch (Pour Fillon) et Gaston Flosse (pour Le Pen), traditionnellement suivis par les Polynésiens.

    En 2012, au premier tour, le Front National n’avait obtenu que 5,47%. 61,06% des électeurs n’ont pas voté.

     

    Guyane : La Guyane, marquée par un conflit social de plus d’un mois qui a largement occulté la campagne, a placé M. Mélenchon en tête (24,72%), au coude à coude avec Mme Le Pen (24,29%), qui a su séduire avec son discours anti-immigration dans ce territoire qui connait une forte insécurité et une immigration massive du Suriname et du Brésil.

    Ils sont suivis par M. Macron (18,75%) devant M. Fillon (14,6%).

    Fort taux d’abstention (65,31%) et nombre inédit de bulletins blancs (11% des votants).

     

    Martinique : Traditionnellement à gauche, la Martinique a choisi Jean-Luc Mélenchon (27,36%), devant Emmanuel Macron (25,53%).

    Fillon (16,85%), devance Mme Le Pen (10,94%) et M. Hamon (9,75%).

    Une majorité d’électeurs s’est abstenue (60,12%).

     

    Guadeloupe : Les Guadeloupéens, qui se sont abstenus à 59,96%, ont choisi M. Macron (30,22%), devant M. Mélenchon (24,12%), M. Fillon (14,52%) et Mme Le Pen (13,51%), qui progresse de 8 pts par rapport à 2012.

    Le candidat d’En marche était soutenu par le président de la Région Guadeloupe. M. Mélenchon, qui a fait une campagne très active sur le territoire, n’avait obtenu que 5,36% en 2012.

     

    Saint-Martin et Saint-Barthélemy : Les deux collectivités, dont les présidents sont LR, ont choisi M. Fillon (32,02%), devant Mme Le Pen (23,32%) et M. Macron (19,99%).

     

    Saint-Pierre-et-Miquelon : Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête (35,45%), devant Marine Le Pen (18,16%), suivie d’Emmanuel Macron (17,97%). M. Fillon et Hamon font moins de 10%.

     

    La Réunion : La Réunion, qui vote traditionnellement à gauche, a préféré M. Mélenchon (24,53%).

    Mme Le Pen arrive en seconde position avec 23,46%. Dans ce département de l’océan Indien, avec 42% de la population sous le seuil de pauvreté et un taux de chômage très élevé, un sentiment de ras le bol lui a profité. Fillon a terminé en 4e place (17,26%) derrière M. Macron (18,91%).

     

    Mayotte : Les Mahorais ont choisi majoritairement François Fillon (32,6%) et Marine Le Pen (27,28%). Son discours anti-immigration a séduit la population, confrontée à l’arrivée massive de clandestins comoriens.

    Macron a attiré 19,13% des suffrages.

     

    Nouvelle-Calédonie : M. Fillon est arrivé en tête (31,13%) juste devant Mme Le Pen (29,09%), qui effectue une percée dans ce territoire, traditionnellement à droite, où elle avait obtenu 11,66% il y a 5 ans.

    L’approche du référendum d’autodétermination et la radicalisation du discours de la frange la plus à droite des non-indépendantistes a profité au FN qui n’a aucun élu territorial.

    Benoît Hamon, soutenu par plusieurs partis indépendantistes, ne passe pas la barre des 10% et est devancé par Macron (12,76%).

    51,86% des électeurs ont boudé les urnes.

     

    Wallis-et-Futuna: Les Wallisiens ont choisi M. Macron (30,48%), qui a reçu le soutien du seul député et de plusieurs élus territoriaux. M. Fillon recueille 28,53% des suffrages tandis que M. Hamon en rassemble 25,22%. C’est le seul territoire où ce dernier obtient plus de 10% des voix Le Pen (7,11%) et M. Mélenchon (3,59%) y réalisent leur plus faible score outre-mer.

     

    AFP

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete