Habillage fond de site

Ouverture d’un BTS maintenance des systèmes à Mahina

jeudi 15 février 2018

BTS système

Quinze places seront offertes prioritairement aux élèves de bac pro MEI, TFCA, SEN, MEEC. (© Jean-Luc Massinon)


Le lycée professionnel de Atima aura un brevet de technicien supérieur (BTS) à la prochaine rentrée. La formation en maintenance des systèmes vient compléter une filière d’avenir qui traite de l’optimisation énergétique. Quinze places seront offertes prioritairement aux élèves titulaires d’un baccalauréat professionnel.

C’est officiel ! Le lycée professionnel de Mahina aura un brevet de technicien supérieur (BTS) à la rentrée ! C’est une grande nouvelle, quand on sait que les ouvertures de BTS industriels sont rares au fenua car très coûteuses. Mais le ministère de l’Éducation aura été sensible au projet présenté par le proviseur Vincent Baron et son équipe, et sur conseils d’Alain Marquis, inspecteur au vice-rectorat.

Cette ouverture devenait incontournable. Car avec ce BTS maintenance des systèmes, option systèmes énergétiques et fluidiques, l’établissement va pouvoir offrir une vraie continuité dans cette filière d’avenir.

Le lycée avait déjà depuis quelques années le baccalauréat professionnel Techniques du froid et du conditionnement d’air (TFCA), puis a lancé il y a deux ans le certificat d’aptitude professionnelle (CAP) IFCA (Installateur froid et conditionnement d’air).

Ce BTS va dégager de nouvelles perspectives aux élèves, qui, avec le bac pro en poche, n’avaient d’autres choix que de chercher du travail, partir dans l’Hexagone pour faire un BTS ou tenter une poursuite d’études à l’université de Punaauia (avec l’échec que l’on connaît pour les postulants de la voie professionnelle).

Avec un BTS, les titulaires pourront prétendre à s’intégrer plus facilement dans des entreprises, créer leur propre entreprise, voire de poursuivre en licence Énergie renouvelable maîtrise d’énergie (ERME) à Tahiti.

Sur les hauteurs de Atima, c’est déjà l’effervescence autour de cette création. Pour que la section puisse ouvrir à la rentrée prochaine, les équipes travaillent aux futurs aménagements. Il va falloir accueillir les étudiants, mais surtout implanter les nouveaux équipements.

Il s’agit de systèmes didactiques ou miniatures comme une chambre froide, un banc d’osmose inversé, une centrale de traitement d’air ou encore de matériels photovoltaïques. L’investissement (de 30 à 40 millions de francs) de ces matériels de pointe se fera sur deux ans. Un poste d’enseignant de BTS sera également créé.

 

J.-L.M.

 

VINCENT BARON PLACE

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete