La Pacific Song Competition cherche ses participants

    mercredi 10 août 2016

    competition

    L’édition 2015 avait été remportée par un groupe du Vanuatu, Parallel. (Photo : DR)


    Les artistes locaux sont invités à s’inscrire

     

    C’est un concours ouvert à tous les musicos qui vivent dans le bassin Pacifique et qui pourrait bien intéresser les nôtres. La Pacific Song Competition (PSC), qui existe depuis quatre ans maintenant, souhaite prendre de l’ampleur et cherche de nouveaux participants issus de nouveaux pays.

     

    Notre première finale a eu lieu en novembre 2013, avec trois chansons d’Australie, explique Peter Puchner, le superviseur exécutif du concours, basé en Australie. L’année dernière, nous avons eu 11 chansons de cinq pays et, cette année, nous avons déjà reçu l’inscription de six chansons de cinq pays : Chili, Vanuatu, Australie, Nouvelle-Calédonie et Papouasie-Nouvelle-Guinée. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 12 novembre et nous espérons recueillir au moins 20 chansons de plus de 11 pays.

     

    Les Polynésiens sont donc invités à s’inscrire en soumettant la chanson de leur choix, qui doit absolument être une composition originale.

     

    Ce concours de chant est différent de beaucoup d’autres dans son inspiration, ses objectifs et sa méthodologie, reprend Peter Puchner. Il n’y a pas de thème ou de structure de chant imposés, nous recherchons plutôt à saisir la diversité des pays du Pacifique, de la Nouvelle-Zélande et l’Australie dans le sud-ouest, à la Russie et au Canada plus haut dans le nord, jusqu’en Équateur et au Chili plus bas au sud-est. Nous opérons sur Internet, et il n’y a pas de frais d’inscription, ce qui permet vraiment à quiconque d’y participer. Le concours veut mettre en compétition les pays, mais il concerne surtout les artistes, leur histoire et leur talent. L’objectif de la Pacific Song Competition est de proposer aux artistes participants une scène mondiale qu’ils ne pourraient pas atteindre autrement. N’importe quel artiste qui a une composition originale peut s’inscrire, simplement en tournant une vidéo sur son téléphone ou sa tablette.

     

    La finale du concours a lieu chaque année en novembre sur Internet. Cette année, elle commencera le samedi 19 novembre à 18 h 30, heure d’Australie (le vendredi 18 novembre à 22h30, heure locale).

    Il y aura une période de vote de 24 heures, au cours desquelles les habitants du Pacifique pourront voter par téléphone ou par ordinateur.
    Et les résultats seront diffusés le dimanche 20 novembre à 18 h 30, heure d’Australie (samedi 19 novembre à 22 h 30, heure locale).

     

    Notre système de vote est un peu comme celui du concours de l’Eurovision, explique Peter Puchner. Nous avons un jury composé de personnes issues de différents pays et dont les votes comptent pour 50 % de la note ; et le vote du public qui compte pour les 50 autres pour cent.

     

    Les organisateurs sont d’ailleurs aussi à la recherche de membres du jury issus d’autres pays, si cela peut intéresser quelqu’un d’ici.

     

    Cette année, nous cherchons également des sponsors qui pourraient offrir aux gagnants la production d’un clip vidéo et l’enregistrement studio d’une chanson pour le marché mondial, poursuit le superviseur exécutif. De nos petits débuts en 2012 avec un jury de deux personnes et trois chansons d’Australie, la PSC a maintenant un jury composé de cinq personnes issues de cinq pays différents, avec des participations de tout autant de pays et nous en espérons même davantage pour cette édition 2016. Nous avons commencé à rechercher et trouver des sponsors qui nous permettront, on l’espère, de pouvoir mettre en place des auditions live dans certains pays en 2017, et pourquoi pas organiser une grande finale qui rassemblerait tous les participants sur scène d’ici 2018 ou 2019.

     

    V.H.

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete