1

    mercredi 13 juillet 2016

    Sept heures, hier matin, sur le site du marae Arahurahu.
Des gendarmes, un Case, deux bennes et un camion plateau. Tous attendent les instructions pour procéder à l’expulsion
de la famille Teipoarii, qui occupe la maison en pinex située
sur le parking, à l’entrée du site. (Photo : Élénore Pelletier)

      Edition abonnés
      Le vote

      Seriez-vous prêt à accepter de travailler avec une patente si un employeur vous indiquait qu'il ne peut pas vous salarier ?

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete