Paea – Visite du haut-commissaire René Bidal

    vendredi 9 septembre 2016

    paea

    Pendant la coupe du cordon de tiare pour l’inauguration du stade Vaipuarii à Mara’a. (Photo : Charles Taataroa)


    Une commune engagée en faveur de la jeunesse

     

    Le haut-commissaire René Bidal a visité hier matin la commune de Paea. Après un accueil chaleureux à la mairie, le représentant de l’État a pu visiter le motu Mara’a au Pk 27.

    La commune prévoit de réhabiliter ce site pour permettre aux écoles de Paea et des communes avoisinantes de pratiquer des activités nautiques telles que la planche à voile, la pirogue, la plongée sous-marine, etc.

    Le site permettra aussi de sensibiliser les enfants à la protection de l’environnement, ainsi que la faune et la flore maritimes. Le maire Jacquie Graffe prévoit également la création d’une base pour les secours en mer.

    Le projet est chiffré à 150 millions de Fcfp, mais la commune espère obtenir une participation de l’État au travers du DETR (Dotation des équipements des territoires ruraux) et du FIP (Fond intercommunal de péréquation).

     

    Un stade au cœur de Mara’a

     

    La visite s’est poursuivie avec l’inauguration du stade de Vaipuarii au Pk 27,500 côté montagne. Un stade réalisé au cœur d’un quartier, permettant aux résidents de se rencontrer autour du sport et surtout, d’organiser des activités physiques et sportives.

    Il s’agit d’un terrain synthétique pour la pratique du football, mais aussi de la course à pied. Le haut-commissaire a rappelé que ces équipements permettront de dynamiser le tissu associatif et d’offrir la possibilité aux jeunes de s’épanouir par la pratique d’activités sportives.

    Les travaux, lancés en février cette année, n’ont duré que six mois. Le coût est évalué à plus 90 millions de Fcfp avec une participation du CUCS (Contrat urbain et de cohésion sociale) à hauteur de 40 %, de la DDC (Délégation au développement des communes) pour 20 %, de la Fédération tahitienne de football pour 6,6 % et enfin de la commune avec 33,4 % sur fonds propres.

    Le haut-commissaire est ensuite passé dans les nouveaux bâtiments de la police municipale et celui des sapeurs-pompiers, inauguré il y a deux ans environ.

    Ces deux projets ont été réalisés avec notamment des financements de l’État, du Pays et de la commune de Paea.

    La visite s’est poursuivie au captage de la Papehue au Pk 18,500 où la commune prévoit de lancer des travaux pour trois forages de reconnaissance, ceci afin d’évaluer la ressource souterraine, notamment pour confirmer la réalisation technique des ouvrages.

    L’idée finale est de réalimenter la galerie drainante de la cote 111 pour répondre aux besoins actuels en termes de pression qui est de 2 1600 m3/j. Le montant des travaux est évalué à plus de 76 millions de Fcfp.

    Au-delà de ces différentes visites, le haut-commissaire René Bidal, n’a cessé de saluer l’engagement du maire et de son conseil municipal en faveur de la jeunesse de la commune en leur donnant la possibilité de pratiquer des exercices physiques. 

     

    C.T

     

        Retrouvez dans notre édition du jour :       

    • Plus de photos
    • Réactions : René Bidal (haut-commissaire de la République en Polynésie française) et Jacquie Graffe (maire de Paea)
    • Encadré « En chiffre » : Le schéma directeur de l’eau à Paea 

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete