Panne d’électricité – La mise au point de la clinique Paofai

    mardi 22 mars 2016

    La direction de la clinique Paofai a convoqué tous les médias, hier en fin d’après-midi, afin de “rétablir la vérité au sujet de la panne de vendredi dernier”, explique Geneviève Cazes, la directrice.
    “Beaucoup d’articles sont écrits et donnent des informations erronées. Or, la vérité est qu’il y a eu un problème technique électrique dans la nuit de jeudi à vendredi. Cette panne électrique a généré le fonctionnement du groupe électrogène, qui s’est bien mis en marche. Celui-ci étant vieux, le directeur adjoint, Rami Chakhtoura, a appelé EDT pour doubler le système de sécurité et le groupe d’EDT a pris le relais. Entre-temps, j’avais appelé Cegelec et EDT, ils ont réparé la panne électrique et tout est rentré dans l’ordre. Le souci qu’il y a eu, c’est que le groupe a fait de la fumée et les agents de sécurité de la clinique ont appelé les pompiers, qui ont évalué les risques potentiels pour les patients. La totalité de la clinique n’a pas été évacuée, seulement quatre patients qui venaient de subir une opération ont été transférés à l’hôpital et à Cardella par mesure de précaution. Aujourd’hui ils sont à nouveau dans la clinique.”
    Autre fait, la commission de sécurité de la ville de Papeete, qui s’est réunie suite à cet incident technique, estime aujourd’hui que la clinique ne répond pas aux normes de sécurité, du fait de l’absence d’un groupe électrogène.
    “Il nous a donc été imposé de renforcer l’équipe de sécurité, ce qu’on a fait, poursuit la directrice ; et de mettre en place un nouveau groupe électrogène, ce que nous sommes en train de faire avec EDT et Cegelec. Donc j’espère et je pense que d’ici jeudi, nous aurons un nouveau groupe électrogène qui répondra aux normes de sécurité qui nous sont imposées. En attendant, j’ai fermé les deux blocs, le bloc central et le bloc obstétrical. Donc il n’y a aucune intervention dans la clinique, mais pour le reste (les consultations, etc.), l’établissement reste en activité. On devrait retrouver un fonctionnement normal d’ici jeudi.”

    V.H.

    lebororo 2016-03-22 14:49:00
    Triste pour Tahiti...
    Mathius 2016-03-22 13:49:00
    “Il nous a donc été imposé de renforcer l’équipe de sécurité, ce qu’on a fait, poursuit la directrice ; et de mettre en place un nouveau groupe électrogène, ce que nous sommes en train de faire avec EDT et Cegelec
    Le fait de dire " il nous a été imposé" est bien la demonstration du foutisme de la clinique qui en rien à faire de la qualité des soins.
    Mais que font les médecins responsables de la santé publique , j'arrive à comprendre le corporatisme mais le copinage en matière de santé est un scandale. En POLYNESIE la securité des malades et la securité des soins existe que dans les discours d'incompétents. et comme d'habitude le garant de la légalité et la cps regardent les oiseaux volés.pauvres polynesiens.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete