Habillage fond de site

Papara : des déchets enfouis avec suspicion de présence d’amiante

mercredi 15 mars 2017

déchets papara

Le maire et une partie de ses collaborateurs se sont rendus sur place hier pour dénoncer l’existence de ce dépotoir clandestin. (© Charles Taataroa)

On sait que le torchon brûle entre le maire de Papara Putai Taae et une partie de sa majorité dont le premier adjoint, Gaston Tunoa.

Le maire pointe du doigt ce dernier, supputant qu’il ait autorisé l’enfouissement de ces déchets en accord avec un des conseillers, Jean Ah San. Lesquels déchets ont été déposés sur un terrain privé dans le quartier de la carrière, PK 39,5 côté montagne, à quelques mètres du lit de la rivière de la Taharu’u.

Des riverains auraient indiqué au maire de Papara, Putai Taae, que ces déchets auraient été acheminés à Papara avec un camion de la commune de Paea.

Bernard Roure, conseiller municipal en charge de l’environnement et président du comité de suivi des grands travaux de Papara a transmis lundi une lettre aux instances du Pays pour les avertir de la présence de ce dépotoir clandestin et pour réaliser des analyses sur place afin de confirmer ou non la présence d’amiante.

Joint par téléphone hier, le premier adjoint au maire de Papara, Gaston Tunoa, indique n’avoir donné aucune autorisation pour ce dépotoir, et affirme que le maire Putai Taae l’accuse à tort. « Je me suis rendu sur les lieux la semaine dernière et je tiens à dire que je n’ai rien à voir avec ce dépotoir, explique t-il. Cela va à l’encontre de mon métier, de la sécurité, de l’environnement », précise t-il. « Je ne manquerai pas de déposer plainte contre le maire pour diffamation s’il s’entête à m’accuser à tort sur ce dépotoir ».

 

CT

 

Réactions

 

Béatrice Perrisaguet, deuxième adjointe au maire de Papara : « Nous allons demander aux autorités du pays de réaliser des analyses »

« Avec le maire, nous allons demander aux autorités du pays de réaliser des analyses sur le site pour savoir s’il y a de l’amiante ou non dans les déchets enfouis dans ce dépotoir clandestin. Ensuite, au niveau de la commune, nous prendrons les décisions qui s’imposent.

C’est un dépotoir clandestin qui a été mis en place sans l’aval du maire. Ce dépotoir se trouve quand même à quelques mètres de la Taharu’u, une rivière très fréquentée par les surfeurs à l’embouchure, avec des enfants qui se baignent. Il y a aussi les pêcheurs de chevrettes. C’est tout l’environnement qui est concerné »

 

 

Gaston Tunoa, premier adjoint au maire de Papara : « Je ne manquerais pas de déposer une plainte contre lui pour diffamation »

«  Je n’ai donné aucune autorisation pour enfouir ces déchets à la carrière. Je me suis rendu sur les lieux la semaine dernière et j’ai vu ce qui a été fait sur place.

Je condamne cet acte. Si le maire Putai Taae continue à m’accuser à tort, je ne manquerai pas de déposer plainte contre lui pour diffamation.

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete