Papara – Les pêcheurs refusent de quitter le site du Petit Mousse

    samedi 10 septembre 2016

    pêcheurs

    Selon Jaros Otcenasek, les pêcheurs de Papara occupent le site du Petit Mousse depuis 2007, en attendant l’aménagement d’une vraie marina. (Photo : Charles Taataroa)

     

    Malgré une décision de justice

     

    Rien ne va plus sur le site du Petit Mousse à Papara, PK 32,5, côté mer, où, depuis 2007, soit près de dix ans, les pêcheurs de poti marara de la commune occupent les lieux en attendant la construction d’une vraie marina.

    Au départ, le site était géré par la commune, mais l’année dernière, l’ancien maire Christelle Lehartel a pris la décision de le rétrocéder au Pays, au motif de ne pas engager la responsabilité de la commune en cas de problème.

    En effet, les pêcheurs ont été pointés du doigt par un riverain pour consommation d’alcool et de stupéfiants, générant par la suite des nuisances sonores.

    Depuis, la gestion du site est assurée par la direction des ressources marines et minières (DRMM). Elle a fait installer des panneaux indiquant que la consommation d’alcool, l’abandon des déchets et les nuisances sonores sont interdits.

     

    Les pêcheurs jouent la résistance

     

    Mais entre-temps, en septembre dernier, le Pays, par le biais de la direction de l’équipement, a déposé une requête auprès du tribunal administratif demandant aux pêcheurs, réunis au sein de l’association Nuutere Rava’ai, de quitter les lieux.

    Le Pays a obtenu gain de cause mais, un an plus tard, les pêcheurs occupent toujours le site du Petit Mousse et ne veulent en aucun cas en partir. Jaros Otcenasek, président du syndicat des pêcheurs professionnels de Polynésie française, prend leur défense.

    On ne sortira pas”, explique-t-il. “Ou on ne le fera qu’à une seule condition : que la personne qui occupe aussi le site depuis plus longtemps que nous le fasse aussi. Autrement, c’est de la discrimination. Ce dernier a signé un bail avec l’ancien maire Tuianu Le Gayic pour la réalisation d’un hôtel. Aujourd’hui, il n’y a jamais eu d’hôtel et le site est toujours loué à son nom.

    Gordon Charles, président de l’association Nuutere Rava’ai, en a assez de la situation.

    Qu’on nous laisse tranquille. David Tuhuri (président de l’association Tamarii Ma’ohi no Papara, NDLR) demande à ce que nous quittions les lieux. Ce n’est pas possible. Il n’est pas ministre de la Mer.

    Jointe par téléphone hier après-midi, la DRMM a indiqué que la zone sera sécurisée d’ici la fin de l’année. Concrètement, une clôture sera posée et un règlement intérieur mis en place.

    Ce n’est pas l’activité des pêcheurs qui gêne, mais c’est ce qui se passe après et qui dérange le voisinage”, indique-t-on.

    Le maire Putai Taae est conscient de la situation et avait demandé à la DRMM de laisser les pêcheurs accéder au site en attendant de leur en trouver un nouveau.

    Il pense au site de Maruia, au PK 31, mais les pêcheurs préfèrent celui du Petit Mousse pour une question de sécurité.
    Ce que refuse l’association Tamarii Ma’ohi no Papara qui souhaite plutôt l’aménagement d’une zone de détente et de baignade.

    Jaros Otcenasek n’est pas du même avis : “Ce n’est pas bien pour une zone de baignade. Le site est dangereux au niveau de la sécurité routière. Nous sommes en plein dans un virage.

    Au début de la semaine prochaine, le maire de Papara a prévu de rencontrer les pêcheurs de l’association Nuutere Rava’ai pour les rassurer et surtout les convaincre quant au choix de leur futur point d’ancrage.

     

    C.T.

     

        Retrouvez dans notre édition du jour :       

    • Encadré : Réunion publique cet après-midi
    • Réactions : David Tuhiri (Président de l’association Tamarii Ma’ohi no Papara), Jaros Otcenasek (Président du syndicat des pêcheurs professionnels de Polynésie française), Charles Gordon (Président de l’association Nuutere Rava’ai), Putai Taae (maire de Papara)

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete