Habillage fond de site

Papara – Projet d’extension du cimetière communal

samedi 8 octobre 2016

cimetière

D’ici deux ans, le cimetière communal de Papara serait saturé. (Photo : Charles Taataroa)

 

Le cimetière communal de Papara n’est pas encore saturé”, lâche la commune, mais il le sera probablement d’ici deux ans. Le cimetière est situé derrière le parc à matériel.

 

Pour pallier cette problématique, le maire et son conseil municipal ont lancé une étude pour l’extension du cimetière communal actuel. Les études sont en cours de réalisation et devraient être bouclées d’ici peu. “C’est à partir de ce moment-là que l’on connaîtra le coût du projet”, explique Gaston Tunoa, premier adjoint au maire de Papara. Manifestement, l’État et le Pays ont été sollicités pour le financement de cette opération. “L’objectif pour la commune est de répondre aux besoins de la population”, précise Gaston Tunoa.

 

Changer les mentalités

 

Au-delà de ce projet d’extension du cimetière communal de Papara, la grande question aujourd’hui est de savoir comment éviter la saturation, quand on sait que l’emprise foncière commence à manquer dans la commune. La commune de Papara n’est pas un cas isolé, en effet, d’autres sont également confrontées à cette problématique. De plus, le Pays n’a toujours pas de crématorium.

Pour Alfred Reaitua, le chef de l’état civil de Papara, il faudrait commencer par informer la population sur l’intérêt d’aménager un caveau familial. “On gagne suffisamment de places avec ce procédé et ça évite aux familles de prendre à chaque fois une nouvelle concession. Cette pratique ne peut plus durer. C’est ce qui explique pourquoi la plupart des cimetières communaux sont saturés. Il faudrait que les mentalités changent et que chaque famille aille dans ce sens.

Malheureusement, à Papara, la commune n’a pas pris de disposition dans ce sens, bien que quelques familles ont décidé de leur propre gré d’aménager un caveau familial. En tout cas, le projet d’extension du cimetière communal de Papara sera bouclé en 2017. “Pour nous, reprend Gaston Tunoa, on ne va pas s’arrêter là. Notre préoccupation, c’est d’éviter la saturation.”

 

C.T.

 

55
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete