Papara – Puta’i Ta’ae doit succéder à Christelle Lehartel : Un enfant de Rurutu va prendre les commandes de la commune

    jeudi 29 octobre 2015

    Ancien chauffeur ambulancier et sapeur-pompier de Papara, Puta’i Ta’ae, 54 ans, doit devenir, à compter de demain, le nouveau maire de la commune.
    Représentant à l’assemblée, élu sur la liste du Tahoera’a en 2013, il a eu le soutien fort du groupe Tapura Huiraatira pendant la campagne électorale.
    Il reconnaît ne pas maîtriser complètement le français, mais cela ne le dérange pas de gérer la commune de Papara dans sa langue maternelle qu’il défend farouchement.

    Qui est Puta’i Ta’ae ? C’est en tout cas la question qui revient souvent sur les lèvres de ceux et celles qui ne connaissent pas vraiment l’homme. Mêmes les administrés de Papara se posent la question. Et pourtant, Puta’i Ta’ae a travaillé longtemps à la mairie de Papara.
    Trente-deux ans de service exactement. Il a démarré en 1979 en s’occupant essentiellement du domaine du sport, en particulier le va’a, car il est un ancien rameur de la commune. Il travaillait avec Mitou Lehartel et s’occupait, entre autres, du nettoyage des terrains communaux.
    Ensuite, il a suivi une formation avec diplôme en poche pour être chauffeur d’ambulance. Puis, sa progression professionnelle l’a amené à porter le titre de sapeur-pompier, une double fonction qu’il assurera jusqu’à sa retraite en 2013.
    Mais avant de partir, il avait déjà tout prévu pour se lancer dans la politique en laissant de côté ses obligations dans la paroisse protestante Natareta de Papara, dont il s’est occupé pendant près de 18 ans.

    Représentant à l’assemblée

    Quelques années auparavant, Gaston Flosse le reçoit en personne pour reprendre la fédération du Tahoera’a de Papara, poste occupé auparavant par l’ancien maire Bruno Sandras qui a démissionné du parti orange en 2009. Puta’i Ta’ae accepte de relever le défi et pour le remercier, Gaston Flosse le positionne sur une place éligible pour les territoriales de 2013. Représentant à l’assemblée, Puta’i Ta’ae était chargé des questions liées à l’agriculture.
    L’année suivante, pour les communales, Gaston Flosse le prive de mener sa propre liste et lui préférera Stellio Salmon. Seulement, les résultats ne sont pas ceux attendus. Puta’i respecte la décision du Vieux Lion mais regrette que la base, c’est-à-dire le Tahoera’a de Papara, n’ait pas été consultée.
    Viennent ensuite les désaccords entre Édouard Fritch et Gaston Flosse. Puta’i Ta’ae, qui n’était déjà plus sur la même longueur d’onde que le président du parti orange, rejoindra le Tapura Huiraatira. Il y a un an, lorsque le doute planait sur l’annulation des élections communales à Papara, Puta’i Ta’ae et une petite équipe se sont réunis et ont décidé de mener une liste si le Conseil d’État venait à confirmer la décision du tribunal administratif de Papeete. Cette liste A here ia Papara a remporté haut la main les élections avec 24 sièges dans le prochain conseil municipal de Papara.
    Puta’i Ta’ae et son équipe ont juré de tenir les promesses engagées devant la population de la commune, qu’il s’agisse de la cantine scolaire, de l’éclairage public, du cas des écoles Apatea et Tiama’o, mais aussi des problèmes liés à la distribution de l’eau.

    C.T.

    De Rurutu à Papara

    Puta’i Ta’ae est né en 1961 à Rurutu. Mais très vite, sa famille vient s’installer à Tahiti. D’abord dans le quartier Paraita à Papeete où vit toute une communauté de personnes originaires des Australes, avant de rejoindre le quartier Ta’ae à Faa’a en face de l’actuelle mairie. Ensuite, la famille part vivre pendant trois ans à Teahupo’o avant de s’installer définitivement à Papara.
    Cela fait maintenant 40 ans que Puta’i Ta’ae vit dans cette commune de la côte ouest de Tahiti.
    Pendant la campagne électorale, il a eu le soutien de toute la communauté des Australes de Papara. En dehors du va’a, de son métier de chauffeur ambulancier et de ses obligations dans la paroisse, Puta’i Ta’ae est également entrepreneur. Il a construit des maisons d’habitation. Il a connu la vie dure et cette force qui l’anime, il souhaiterait la mettre au profit de la population de Papara.

    Élection du maire et du nouveau conseil municipal

    C’est demain matin, à 9 heures, que l’élection du maire et du nouveau conseil municipal de Papara aura lieu. Cette élection mettra également fin à la mission de la délégation spéciale présidée par June Vivish. Cette délégation spéciale a géré la commune de Papara depuis la confirmation de l’annulation des élections de mars 2014 au mois de juillet.

    Réalisations futures

    > L’éclairage public sera réglé le 24 décembre
    C’est en tout cas ce qu’a annoncé le président du Pays Édouard Fritch, dimanche dernier, à l’issue de la proclamation des résultats des élections municipales. Puta’i Ta’ae nous a confirmé hier que la promesse du président serait tenue.

    > La cantine scolaire
    Puta’i Ta’ae a seulement confirmé que ce travail sera réalisé avec le concours des communes de Paea et Teva i Uta. Les repas des élèves des écoles primaires et maternelles de Papara viendront de ces deux communes avoisinantes en attendant la réalisation d’une cuisine centrale.

    > Réfection et amélioration des routes des quartiers
    Puta’i Ta’ae a indiqué qu’il travaillera sur cette question avec le ministre de l’Équipement pour régler le problème des routes des quartiers qui empoisonne la vie des administrés, surtout les plus reculés.

    Tamatoa AUDOUIN 2015-10-30 19:50:00
    La Dépêche mā, c'est TA'A' Ē, pas Ta'ae.
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete