Papara – Quatre listes confirmées pour le second tour

    jeudi 22 octobre 2015

    Quatre listes participeront au second tour des élections municipales partielles de Papara : la liste Papara To’u Fenua de Béatrice Le Gayic, arrivée en tête au premier tour, A Here Ia Papara de Putai Taae, Papara Ai’a no te Hau de Christelle Lehartel et Tavini Huiraatira-Union Pour La Démocratie-Tapura Amui no Papara de Médéric Tehaamatai. Les listes ont été enregistrées en début
    de semaine à la direction de la réglementation et du contrôle de la légalité. Il n’y aura aucune alliance, les listes ayant décidé de partir seules pour la dernière ligne droite du scrutin.

    C’est désormais confirmé, il y aura quatre listes au second tour des élections municipales partielles, dimanche, à Papara. Il s’agit des listes Papara To’u Fenua de Béatrice Le Gayic, liste soutenue par le Tahoera’a Huiraatira, le parti de Gaston Flosse, A Here Ia Papara de Putai Taae, proche du Tapura Huiraatira d’Édouard Fritch, la liste Papara Ai’a no te Hau de Christelle Lehartel, soutenue par l’ancien maire Bruno Sandras, et enfin Tapura Amui no Papara, menée par Médéric Tehaamatai avec le soutien de l’UPLD.
    Ces quatre listes ont été enregistrées officiellement en début de semaine à la direction de la réglementation et du contrôle de la légalité. Ce qui veut dire qu’il n’y aura aucune alliance pour ce second tour, les quatre listes ayant décidé de faire cavalier seul pour cette dernière ligne droite du scrutin.

    Meetings sur meetings

    Au lendemain du premier tour du scrutin, les listes n’ont pas chômé et ont multiplié les meetings pour convaincre de nouveaux électeurs, en particulier les abstentionnistes. Ils sont plus de 3 000 à ne pas être venus accomplir leur devoir de citoyen au premier tour. En effet, sur 8 162 inscrits sur la liste électorale, seuls 4 741 sont allés voter dimanche dernier.
    Toutes les listes, sans exception, espèrent améliorer considérablement leur score pour ce second tour. Car, selon la règle établie par le code général des collectivités territoriales (CGCT) (lire ci-dessous), la répartition des sièges au conseil municipal se fait à la proportionnelle à la plus forte moyenne avec prime majoritaire de 50 % pour la liste arrivée en tête. C’est la condition pour remporter la majorité des sièges au sein du prochain conseil municipal de Papara. Le reste des sièges sera réparti entre les autres listes qui auront recueilli au moins 5 % des suffrages exprimés.
    Les leaders politiques tels qu’Oscar Temaru, Gaston Flosse, les membres du Tapura Amui et le président Édouard Fritch ont assisté aux différents meetings programmés dans les différents quartiers de la commune. Ils ont pris la parole pour convaincre davantage les électeurs de Papara et apporter leur soutien à leur “poulain”. Tous souhaitent le meilleur pour la commune, qu’il s’agisse de l’éclairage public, la restauration scolaire, la situation des écoles Apatea et Tiama’o, le budget en déficit, la jeunesse, les mouvements associatifs, ou encore la fourniture en eau…
    La question, aujourd’hui, est de savoir si la situation va réellement s’améliorer durant les prochains mois. Ce sont en tout cas les promesses faites devant la population ces derniers jours.

    C.T.

    Plus de 250 personnes au meeting de la liste A Here Ia Papara lundi soir

    Étaient présents à la réunion de la liste A Here Ia Papara, lundi soir, Édouard Fritch, président du Pays, l’ex-ministre en charge de l’Agriculture Frédéric Riveta, le maire de Paea Jacqui Graffe, la représentante Béatrice Lucas, la ministre de l’Éducation Nicole Sanquer, le ministre des Affaires foncières et maire de Teva i Uta Tearii Alpha, l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports René Temeharo ainsi que le maire de Papenoo Henri Flohr. Tous sont venus apporter leur soutien au représentant Putai Taae, décidé à gagner ces élections à Papara. Dimanche dernier, seulement trois voix le séparaient de la liste de Béatrice Le Gayic, Papara To’u Fenua.
    Cette dernière multiplie également les meetings avec les membres du Tahoera’a Huiraatira et espère bien aussi remporter ces élections, tout comme le maire sortantChristelle Lehartel qui a décidé, elle aussi, de faire cavalier seul. Il faut dire que
    156 voix la séparent de la liste Papara To’u Fenua.

    Ce que prévoit le code général des collectivités territoriales

    Seules les listes ayant obtenu au premier tour un nombre de voix égal à 10 % des suffrages exprimés peuvent se présenter au second tour. Pour la répartition des sièges au conseil municipal, cela se fait à la proportionnelle à la plus forte moyenne avec une prime majoritaire de 50 % pour la liste arrivée en tête. Les sièges sont ensuite attribués dans l’ordre de ladite liste. Celles qui n’auront pas obtenu 5 % des suffrages exprimés ne pourront pas siéger au conseil municipal.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete