Papara-Taravao – Édouard Fritch confirme les investissements du Pays

    jeudi 2 mars 2017

    fritch

    Visite au site du futur centre technique sportif du surf à Taharu’u. (© Charles Taataroa)


    À Papara, Édouard Fritch a pu visiter le site de la plage Taharu’u, où sera construit un futur centre technique sportif du surf. Le président du Pays a également confirmé les investissements du projet de valorisation du marae Mahaiatea. Il a également visité, à Taravao, le nouveau thonier Lady Chris VI, financé en partie par Pays.

    Le président du Pays, Édouard Fritch, et quelques-uns de ses ministres ont entrepris hier une visite marathon, qui a eu pour but de voir in situ les investissements auxquels le Pays participe.

    À Papara, il a ainsi pu visiter le site du futur centre technique sportif du surf PK 39, côté mer au niveau de la plage de surf de la Taharuu, plus exactement sur la rive gauche.

    Selon la ministre des Sports et de la Jeunesse Nicole Sanquer, les travaux démarreront à la fin du mois.

    Le projet est financé par le contrat de projet 2015-2020 pour un montant de 165 millions de francs. Cette structure permettra à la Fédération tahitienne de surf d’organiser des compétitions locales et même internationales. Le site disposera de 30 places de parking et le terrain de beach soccer sera préservé.

    L’idée est d’organiser plus tard, des journées alliant surf, beach soccer ou encore beach volley.

    Le projet associe également celui du lycée de Papara qui a ouvert depuis quelques années, une classe avec option surf au baccalauréat.

    Quelques surfeurs et riverains présents lors de cette visite ont contesté le projet et ont demandé qu’il soit revu dans son ensemble.

    Ce à quoi la ministre Nicole Sanquer a répondu que tout le monde avait été consulté avant que soit lancé définitivement le projet.

    Le président Fritch  estime que l’important est d’adapter le projet aux attentes des futurs utilisateurs.

    De son côté, le maire de Papara qui a soutenu à 100 % l’idée il souhaite plutôt que désormais ce projet se concrétise.

    La visite s’est poursuivie au marae Mahaiatea, PK 39,2, côté mer, où le Pays a mis des fonds pour valoriser le site. Le projet a été confié au service de la culture et du patrimoine culturel qui a chargé un archéologue, Mark Eddowes, de réaliser des fouilles. Les travaux ont été engagés en décembre 2016 et visaient à sécuriser le site pour un montant de plus de 19 millions de francs.

     

    Les fouilles sur le marae continueront

     

     

    Durant cette année, les fouilles continueront et le site sera accessible. L’idée est de réaliser un fare potee, deux vitrages pour observer le parement du ahu du marae, des toilettes publiques, mais aussi des panneaux signalétiques et informatifs.

    Le service de la culture et du patrimoine culturel a déjà présenté un plan de financement pour les animations qui seront organisées sur le site.

    Le montant est évalué à plus de 25 millions de francs, avec plus de 5 millions de francs en fonctionnement et plus de 20 millions de francs en investissement.

    Le président du Pays et le ministre de la culture, Heremoana Mamaatuaiahutapu, ont confirmé que le Pays poursuivra ses investissements pour véritablement valoriser le marae Mahaiatea.

    Édouard Fritch s’est ensuite rendu à Taravao pour la visite d’un nouveau thonier, le Lady Chris VI, sorti tout droit du chantier de la société NSI (Nauti Sport Industries).

    L’armateur Georges Moarii a indiqué avoir eu le soutien du Pays par le biais de la défiscalisation locale. Le coût de l’investissement représente 180 millions de francs.

    L’armateur a dû débourser près de 50 millions de francs sur fonds propres pour mener le projet à terme.

    Le thonier effectuera sa première campagne de pêche dans le courant de la fin du premier trimestre de l’année. Il a une autonomie en carburant d’un mois, soit 20 000 litres et ira pêcher dans le nord des Marquises pour le frais.
    Georges Moarii a également indiqué qu’il projette la construction de deux autres thoniers, le premier de 16 mètres et le second 18 mètres. Ils seront également construits par la NSI.

    D’autre part, il a également présenté les futurs projets de sa société dont la construction de thoniers de 22 mètres.

    Pour cela, il s’est associé avec une entreprise métropolitaine pour faire à la fois du frais et du congelé.
    Le président du Pays a salué son obstination à mener des projets de grande envergure dans le domaine de la pêche hauturière.

     

    C.T.

     

     

        Edition abonnés
        Le vote

        Recensement : Êtes-vous prêt à répondre à toutes les questions même intime malgré une garantie de l'anonymat ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete