Habillage fond de site

Papeari – Les détenus assembleront les compteurs d’EDT

vendredi 11 août 2017

détenus

La formation a permis aux 15 détenus d’acquérir une formation solide. (© Charles Taataroa)


Un contrat de concession de main-d’œuvre a été signé hier entre EDT Engie et le centre de détention Tatutu de Papeari. Quinze détenus vont entrer en formation. Ce stage leur permettra d’accéder au métier de câbleur de compteurs électriques.

La société EDT Engie (Électricité de Tahiti) et le centre de détention Tatutu de Papeari ont signé, hier matin, un contrat de concession de main-d’œuvre. Habituellement, EDT Engie sous-traite avec des sociétés spécialisées dans l’assemblage de compteurs électriques, qui sont destinés aux habitations des particuliers.

Ce travail est dorénavant confié à quinze détenus du centre de détention de Papeari. Ces derniers ont bénéficié durant cinq jours d’une formation avec trois agents de l’EDT qui leur ont servi d’instructeur. La formation s’est déroulée dans un atelier de 600 m2, au centre de détention même de Papeari.

EDT Engie a installé un atelier disposant d’un établi et des outils appropriés. Dans son allocution, le P-dg de la société, Grégoire de Chillaz, a rappelé l’intérêt de cette opération. En substance, elle consiste à offrir aux détenus, sur la base du volontariat, d’avoir la possibilité de se former en milieu carcéral. Une manière intelligente et instructive afin de préparer leur sortie pour mieux appréhender l’avenir et surtout le monde du travail.

Pour Gilbert Marceau, directeur général du centre de détention, cet accès à la formation permet surtout aux détenus de se reconstruire et, surtout, la garantie de trouver un emploi.

Désormais, les quinze détenus, formés au métier de câbleurs de compteurs électriques, pourront percevoir une rémunération et se constituer un petit pécule en attendant leur mise en liberté.

Les stagiaires travailleront en atelier entre 3 et 5 heures par jour suivant les commandes d’EDT Engie.

 

Politique d’insertion des détenus

 

La société poursuit cette politique en faveur de la population carcérale en envisageant d’autres activités, comme la réalisation de supports béton de compteurs, notamment des travaux de câblages encore plus complexes.

Il est envisagé, par ailleurs, à partir du 1er septembre, qu’un détenu sera embauché pour des travaux extérieurs (élagage) sur les vallées hydroélectriques de Teva i Uta et Fatautia, gérées également par EDT Engie.

Le maire de Teva i Uta et ministre des Ressources marines ,Tearii Alpha, était également présent lors de la signature du contrat de concession.

Il représentait le président du Pays, Édouard Fritch. Il a rappelé à cette occasion qu’il est en phase avec cette politique d’insertion des détenus du centre de détention de Papeari. Il a même rappelé qu’il est sur le point de signer un contrat avec l’établissement pour l’utilisation de détenus pour des travaux de la commune de Teva i Uta, dont la réalisation de sentiers dans les vallées, notamment des opérations liées au nettoyage du lagon et autres.

La cérémonie s’est poursuivie par une démonstration du savoir faire des quinze détenus soue l’œil attentif des représentants de EDT Engie, mais aussi des médias.

C.T.

 

bon à savoir détenu détenu EDT engie

174
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

À l'approche de Noël, êtes-vous attentifs à la qualité des jouets achetés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete