Papeari – Ils ont besoin de matériel pour reconstruire leur fare détruit par le feu

    mardi 24 mars 2015

    Malchance, court-circuit ou mauvaises intentions ? Personne ne sait encore pourquoi le fare de Samuel Atapo et de sa femme Philomène Tumarae a pris feu, samedi 14 mars, vers 18 heures, mais le résultat est là : cette famille, avec deux enfants âgés de 9 et 4 ans, a tout perdu, vêtements, meubles, ordinateurs, matériels électroménagers, téléphones portables, souvenirs…  Heureusement, aucun blessé n’est à déplorer.
    Au moment des faits, Samuel Atapo effectuait son entraînement de volley-ball, sa femme et ses enfants passaient la journée chez les parents de Philomène. Le hangar, situé à quelques mètres, a pu être sauvé. C’est là que Samuel crée des costumes pour les troupes de danse qui se préparent au Heiva.
    Le soir même, la solidarité familiale et communale s’est mise en marche. Le couple et ses enfants ont été accueillis à tour de rôle par les beaux-parents ainsi que par Moana, “un grand copain” de Samuel, gardien du terrain de football proche de leur domicile.
     
    Contreplaqués, bois, tôles…
     
    Le tavana et ministre du Logement Tearii Alpha s’est déplacé le dimanche matin sur le terrain de la vallée de Titaaviri (PK 53,1) pour apporter son soutien au couple et engager des procédures afin de lui trouver un fare d’urgence. La mairie a réalisé un sol en béton sous le hangar et offert du matériel à Samuel pour qu’il engage les premiers travaux.
    Le tane ne s’est pas laissé abattre par la fatalité. Sans attendre un logement, il a récupéré quelques tôles pour donner un toit au hangar et a commencé l’aménagement de plusieurs chambres, avec l’aide de quelques amis. “Je n’aime pas trop dormir chez les autres, avoue-t-il, je ne veux pas gêner. J’espère qu’on pourra bientôt avoir un petit chez nous.”
    C’est la première étape, car ensuite Samuel et Philomène veulent reconstruire un fare à l’endroit de leur ancien domicile.
    La mairie a déjà nettoyé le
    terrain. Mais le couple a besoin de contreplaqués, bois, tôles et autres matériaux. Sans économies, ils sont à la recherche de mécènes.
    Pour la vie quotidienne, si plusieurs amis du couple et habitants proches sont venus apporter des vêtements, cette famille manque cruellement de matériels électroménagers, comme un réfrigérateur, une machine à laver, un congélateur ainsi qu’un ordinateur.
    Le couple a lancé un appel aux dons sur la page Facebook “Je donne… qui veut ?”. Quelques personnes se sont déjà fait connaître. Mais pour reconstruire rapidement leur maison, Samuel et Philomène ont besoin d’un élan encore plus grand de générosité. Tous les donateurs peuvent les joindre au 87.34.83.02. 
     
    Cyr.C.
     

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete