Papeete – Les lampadaires du front de mer passent au vert

    samedi 9 janvier 2016

    Voilà près de six mois que les lampadaires du boulevard Pomare et de l’avenue Pouvana’a a Oopa s’éteignent et se rallument au gré de travaux de modernisation. La tâche est besogneuse. 627 mâts sont rénovés, repeints, décapés, remis aux normes… “Je pense que le Pays a beaucoup investi dans ces très vieux lampadaires de style Paris. Les mâts rouillent aujourd’hui, mais la matière est toujours là”, explique Patrick Mercier, chef de l’arrondissement “infrastructures” à la direction de l’équipement. “Donc, au lieu de les remplacer, on les retape et on est reparti pour au moins vingt ans ! On leur donne une seconde jeunesse pour qu’ils soient plus sûrs. On est dans un pays tropical, avec beaucoup d’humidité, de la mousse, donc c’est une opération d’entretien normal.”
    Les lampadaires, en plus de conserver leur cachet, vont gagner leur étiquette verte au cours de l’opération, puisque toutes les ampoules seront désormais basse consommation. “La LED c’est la norme, la tendance, le bon sens, le développement durable, abonde Patrick Mercier. C’est le sens dans lequel il faudrait que toute la terre aille !”
    Les vieilles ampoules au
    sodium consomment 150 watts, les nouvelles LED seulement 65, et leur puissance variera au cours de la nuit : intense à l’heure de pointe, vers 19 heures, puis moins forte entre minuit et 3 heures du matin environ. “Pour 620 mâts, le Pays économisera 14 millions de francs par an”, assure la direction de l’équipement.
    Le marché total, lui, atteint les 215,6 millions de francs. Il a été attribué à la Société polynésienne de réseaux d’études et de services (Spres), qui progresse au rythme de la météo et de la nuit… “Pour minimiser les risques d’accident des travailleurs, compte tenu de la circulation le long du front de mer, le chantier n’est actif que de 22 heures à
    5 heures du matin environ, précise Patrick Mercier. Et puis on ne peut pas enlever tous les lampadaires d’un coup, sinon, il ferait tout noir ! Donc on en enlève un sur trois, on le repose, et on passe au suivant…” Si la saison des pluies est assez clémente, les travaux devraient s’achever en mars.

    M.G.

    Hirinake 2016-01-10 22:14:00
    Encore et toujours la SPRES.....decidmment chance a eux avec Solia, les autres n'ont que leurs larmes pour pleurer.
    PAMATAI115 2016-01-09 16:50:00
    Ces lampadaires sont le reflet de l'époque FLOSSE et ses projets démesurés. Maintenant, ces lampadaires servent aussi à éclairer les SDF.
    Ron 2016-01-09 12:48:00
    Bizarre comme explications car les lampadaires sont tous éteints depuis des mois sur le front de mer...
        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete