Papeete – Un budget primitif sous le signe de l’austérité

    mercredi 1 avril 2015

    La salle du premier étage de l’hôtel de ville, où se déroulent habituellement les débats, étant louée pour accueillir une exposition, lundi soir, le conseil municipal s’est déroulé sous le fare pote’e situé dans les jardins de la mairie de Papeete. Une location, donc une recette supplémentaire pour la ville que l’on pourrait interpréter comme un signe, encourageant, pour les finances de la commune.
    Surtout au moment où il était question de présenter le budget primitif de l’année 2015, qui s’annonce sous le signe de l’austérité. Parmi les 22 conseillers et élus présents, sur 35, dont huit avaient des dérogations, le budget primitif a été voté à 23 voix pour et sept contre. Sept autres rapports ont également été examinés. 

    Plus de 400 millions d’économie

    Autant dire que l’austérité ne fait pas l’unanimité. Ce terme revient à plusieurs reprises dans le document de travail de cette séance, où sont décrites ces “mesures d’austérité”, une “tendance engagée depuis 2013 et réaffirmée lors du débat d’orientation budgétaire 2015 afin de diminuer les dépenses de fonctionnement”. 
    En comparant les sections de fonctionnement en 2014 (4,969 milliards) et 2015 (4,927 milliards), une économie de 42 millions de francs environ est réalisée, soit -0,85 % de dépenses en moins.
    Mais la vraie différence se fait au niveau de la section d’investissement : elle était de 976 millions en 2014 et passe à 575 millions en 2015, soit 41 % d’économies. 
    Au final, avec 5,946 milliards inscrits au total du budget primitif (fonctionnement et investissement) de l’an dernier, et 5,503 milliards de francs sur celui de cette année, ce sont plus de 442 millions de francs que la ville souhaite économiser (7,5 % environ), même lorsque sera venu le temps du budget total en juin.

    Moins de montants alloués au fonctionnement 

    Dans le document de travail des conseillers et des élus, il est indiqué que “les montants alloués pour les dépenses de fonctionnement ont été revus à la baisse sans pour autant nuire à la qualité du service public rendu”. Sur les douze départements de cette section de fonctionnement — les services de la mairie en fait –, dix connaissent une diminution de leur montant alloué (lire ci-dessous). 
    C’est le cas pour les charges de personnels, qui enregistrent une baisse de -4,48 %. Ce poste de dépenses reste néanmoins, et de très loin, la principale charge de la mairie, avec 3,349 milliards de francs, ce qui représente environ 68 % du total du budget prévisionnel. 
    Dans son document de travail, la mairie explique qu’“il convient de poursuivre les mesures engagées pour maîtriser la masse salariale en limitant les recrutements”, ainsi qu’en “contraignant et en restreignant les heures supplémentaires”. 
    Pour les autres départements de la section de fonctionnement, il sera imposé des restrictions en termes de consommation d’eau, d’électricité et de carburant, ainsi qu’une limitation dans l’achat de divers équipements. 

    L’investissement échelonné 

    Pour arriver aux 442 millions d’économie, il y a certes les 42 millions de francs pris dans la section de fonctionnement, mais surtout les 400 millions dans la section d’investissement. Pour arriver à ce résultat, la ville va, en fait, investir différemment, en échelonnant les opérations en cours. Elle procédera ainsi à une modification des autorisations de programmes.
    Par exemple, supposons qu’une tranche de chantier devait être réalisée pour le dernier trimestre 2015, elle sera repoussée en 2016. Ainsi la ville évite-t-elle de faire un prêt qui lui coûte de l’argent, tout en maintenant son projet. Mais rien ne dit que les dotations du mois de juin ne lui permettront pas de réaliser des opérations qui n’étaient pas envisageables au moment de l’élaboration du budget primitif. Cette austérité est donc avant tout de la prudence. 

    Karim Mahdjouba

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete