Habillage fond de site

Papeno’o – Prudence dans la vallée pendant la saison des pluies

jeudi 26 octobre 2017

police secours vallée papenoo

Le feu est placé un peu haut, mais au rouge fixe on ne passe plus. (© Jean-Luc Massinon)


En conséquence des accidents dus à la montée des eaux dans la vallée de Papeno’o en janvier et en avril un arrêté avait été mis en place afin d’en interdire l’accès. Après le drame du mois d’avril, une rencontre avec les professionnels et les associations de randonnées a permis la levée de l’interdiction d’entrer dans la vallée, sous certaines conditions. Ils se sont tous engagés à déclarer leurs déplacements dans la vallée. Parallèlement, la commune a détaché un agent de la police municipale, à l’entrée de la vallée et un feu rouge avertira des risques.

En janvier, une famille se baigne dans la vallée de la Papeno’o, au niveau du pont suspendu, quand deux adolescents sont emportés sur des centaines de mètres par une crue subite.

Ils auront la vie sauve après un hélitreuillage délicat. Devant la multiplication de mauvais épisodes météorologiques de ce début d’année, la mairie de Hitiaa o te Ra a joué la carte de la sécurité, en prenant un arrêté le 31 mars afin d’interdire l’accès à la vallée, en attendant de rencontrer l’administrateur des îles du Vent et afin de prendre des mesures protectrices.

Neuf jours plus tard, un groupe de randonneurs est surpris par une montée des eaux, dans le parc Te Faaiti.

Sur trois personnes portées disparues ; on ne retrouvera que deux corps…

Après ce drame, une rencontre avec les professionnels et les associations de randonnée, les guides touristiques et les entreprises de safari et de canyoning a permis la levée de l’interdiction d’entrer dans la vallée, sous certaines conditions.

Les professionnels et les associations se sont donc engagés à déclarer leurs déplacements dans la vallée. Ils doivent annoncer le nombre de touristes embarqués dans les 4×4 et le nombre de randonneurs programmés ou de membres participants.

Ils ont pour consignes également d’indiquer l’heure d’entrée et de retour, et les mesures de sécurité qu’ils mettent en place au cours de leur activité.

Parallèlement, la commune a détaché un agent de la police municipale, à l’entrée de la vallée. Présent toute la semaine, de 7 à 18 heures, il informe les usagers sur les mesures à prendre en cas de météo défavorable et fait respecter les consignes de sécurité en cas de déclenchement d’une alerte de crue.

Dans la guérite, le mutoi dispose d’un système d’alerte connecté avec les appareils des barrages de Marama nui, qui mesurent en temps réel, les précipitations et la montée des eaux.

En cas de danger imminent de crue, l’agent a le pouvoir d’empêcher l’entrée dans la vallée. La tâche est un peu compliquée, car si les véhicules des professionnels du tourisme sont repérables, il est plus difficile d’identifier les véhicules des riverains vivant dans les quartiers en début de vallée.

La guérite pourrait être déplacée vers le karting, n’ayant plus d’habitations après, le contrôle pourrait être plus efficace. La saison des pluies revenant, la commune de Hitiaa o te Ra souhaite rappeler les consignes en vigueur concernant l’accès à la vallée, notamment le respect du feu rouge qui avertit d’un risque. 

 

J.-L.M.

 

jean-claude apuarii

78
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete