Habillage fond de site

“Parcours patrol” pour 19 stagiaires muto’i

lundi 15 mai 2017

policier

Exercice d’interpellation musclée d’un voleur récalcitrant. (© Claude Jacques/LDT)


Depuis le 20 mars a lieu, à Tahiti, une formation de professionnalisation de l’emploi d’agent de police municipale. Samedi dernier, sur l’ancien site du RSMA de Mahina, a été organisée l’une des étapes pratiques de formation, à laquelle participaient 19 stagiaires venus de différentes communes. Cette formation conditionne leur titularisation et elle permet leur assermentation, donc la qualification d’agent de police judiciaire adjoint (APJA).

Une formation est proposée depuis environ deux mois par le Centre de gestion et de formation (CGF) pour le personnel communal en sécurité publique.

Cette formation, qui dure quatre mois, a débuté le 20 mars et se terminera le 18 juillet, ce qui représente 86 jours, soit 607 heures de formation théorique et pratique.

Samedi dernier, 19 agents communaux ou postulants à un poste au sein de la police municipale ont suivi la première étape d’une série de modules : des stages pratiques d’application qui représentent la concrétisation des enseignements théoriques qu’ils reçoivent durant cette formation.

L’occasion de vérifier si les connaissances qu’ils ont pu acquérir ont bien été intégrées, mais également de pointer certaines erreurs de comportement qui pourraient s’avérer délicates, voire dangereuses, en situation réelle sur le terrain.

Les agents de police municipale sont en effet amenés à intervenir pour appréhender des malfaiteurs ou comme médiateurs lors de conflits familiaux, par exemple. Des situations qui peuvent dégénérer dans la violence et auxquelles ils doivent être prêts à faire face avec force, mais aussi avec calme et dans le respect de la légalité.

Accueillis par le maire de Mahina et une partie du conseil municipal, les stagiaires muto’i se sont déployés par petits groupes de trois ou quatre, dans le cadre d’un “parcours patrol” sur l’ancien terrain et au sein des bâtiments désaffectés du régiment du service militaire adapté (RSMA) de Mahina.

 

Des simulations de situations concrètes

 

Des simulations de situations concrètes sont proposées aux stagiaires afin de vérifier comment ils les appréhendent. Encadrés par une équipe pédagogique constituée d’agents communaux formateurs pour le CGF, ils sont ainsi confrontés à diverses épreuves qui peuvent mettre leurs nerfs à l’épreuve, mais également solliciter leur force physique ou leur capacité d’intervention, qui pourra parfois être musclée dans la vraie vie.

L’un des exercices consiste ainsi en la maîtrise d’un individu assez virulent ; un autre à intervenir lors d’une tentative de meurtre avec arme blanche alors qu’il y a un otage en difficulté. Mais il peut aussi s’agir d’intervention de secours dans le cas où une victime a été trouvée inconsciente, avant l’arrivée des pompiers ou des services de santé…

La formation de professionnalisation à l’emploi d’agent de police judiciaire adjoint (APJA) s’inscrit dans une formation initiale obligatoire que doivent suivre les agents recrutés dans la catégorie C de la spécialité sécurité publique. Il s’agit de la cinquième  promotion portée par le CGF depuis 2014.

De notre correspondant C.J.   

 

police mahina

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

 

 

 

4
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

La pose des silhouettes noires peut-elle avoir un impact sur les habitudes de circulation ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete