Les parents d’élèves se rebiffent

    vendredi 17 juin 2016

    Tepuanui Snow, président de la Fédération des associations de parents d’élèves, a donné hier une conférence de presse, entouré de plusieurs responsables d’APE : Belinda Mathieu (Paofai), Wallace Teina (To’ata), Éric Roca (Ahototeina à Teahupo’o), Marie Curieux (Mara’a à Paea) et Tehea Teiva, “tatie” à l’école Heitama. Photo : Caroline Perdrix

    Tepuanui Snow, président de la Fédération des associations de parents d’élèves, a donné hier une conférence de presse, entouré de plusieurs responsables d’APE : Belinda Mathieu (Paofai), Wallace Teina (To’ata), Éric Roca (Ahototeina à Teahupo’o), Marie Curieux (Mara’a à Paea) et Tehea Teiva, “tatie” à l’école Heitama. Photo : Caroline Perdrix

    La Fédération des associations de parents d’élèves (APE) de l’enseignement public (Fapeep) a siginifié par courrier, au maire de Papeete, que les APE ont l’intention de cesser la surveillance des enfants durant les temps périscolaires, à partir de la rentrée prochaine. Le mouvement pourrait s’étendre à douze autres communes.

     
    Toutes les écoles de Papeete sauf une ont signé ce courrier. Ce sont donc 2 649 élèves qui sont concernés et environ 130 “taties.” La plupart sont des mamans, salariées par les APE à raison de 25 000 à 30 000 F par mois pour assurer, officiellement, neuf heures de service par mois et, officieusement, souvent  plus.

     
    Depuis des années, dans de nombreuses écoles publiques, les associations de parents d’élèves assurent non seulement la restauration scolaire qui fait l’objet d’une délégation de service public, mais aussi la surveillance des temps périscolaires. Une compétence qui, selon les textes en vigueur, ne peut pourtant pas être déléguée. Seule possibilité, ainsi que le rappelait le haut-commissariat en 2011 :
    “Le maire, à défaut d’un cadre d’emploi de fonctionnaires territoriaux susceptibles d’assurer les fonctions correspondantes, peut soit recourir, sur la base du volontariat, à des fonctionnaires enseignants de l’État ou bien à des fonctionnaires territoriaux (…), soit recruter des agents non titulaires pour accomplir cette tâche.”

    Responsabilité pénale engagée
    “Les taties surveillantes des APE ne sont pas formées, par exemple, elles ne sont pas à même de porter les premiers secours, dit Tepuanui Snow, président de la fédération. C’est une épée de Damoclès, en cas d’accident, la responsabilité pénale des associations de parents d’élèves serait engagée. Les cantinières des écoles maternelles n’ont aucune certification, alors qu’en métropole, elles ont un statut et un niveau CAP. Mais ici, des enfants de deux ans sont accompagnés par des techniciennes de surface.”

     
    Les associations de parents d’élèves font face à une baisse de leurs ressources financières : non seulement la dotation communale provenant du Fonds intercommunal de péréquation (FIP) tend à se réduire – le budget prévisionnel 2016-2017 ne permettrait d’assurer que six heures de surveillance par semaine –, mais les frais de cantine d’enfants en difficulté pèsent sur le budget des APE. Elles souhaitent donc que la commune trouve des solutions financières et réglementaires et préviennent que la justice pourrait forcer la commune à intégrer les taties des APE dans la fonction publique communale, puisqu’elles assurent des missions de service public depuis des années.

     
    Rémy Brillant, le directeur général des services de la mairie de Papeete, n’avait pas encore reçu le courrier hier après-midi mais tenait à préciser : “Le temps périscolaire et le temps méridien ne sont pas des temps éducatifs sous notre responsabilité, estime-t-il. Quand les parents déposent leurs enfants une demi-heure avant les cours alors que l’école n’est tenue d’ouvrir ses portes que dix minutes avant, il semble normal qu’ils assument la surveillance. Nous allons certainement nous rencontrer pour en discuter, mais la méthode
    de l’ultimatum est un peu  surprenante.”
    C.P.

        Edition abonnés
        Le vote

        Comprendriez-vous que le Tahoera'a se rapproche du Front National dans le cadre de l'élection présidentielle ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete