Parents et reo ma’ohi ont fait leur rentrée avec les 6e de Taunoa

    vendredi 12 août 2016

    taunoa

    Les 3e souhaitent la bienvenue avec la danse apprise l’an dernier au Conservatoire. (Photo : Florent Collet)


    Accueil fleuri et en musique pour les nouveaux arrivants

     

    De la CM2 à la 6e, du cocon de l’école primaire au nouveau monde parfois effrayant du collège, être un jour le plus grand de la cour et aujourd’hui le plus petit. Une transition pas forcément évidente pour les élèves comme pour leurs parents, et ce, d’autant plus lorsque l’entrée se fait dans un collège en zone dite sensible, où 85 % des élèves sont boursiers.

    Cela n’a visiblement pas été le cas hier à Taunoa, où la direction a mis les petits plats dans les grands pour faciliter cette rentrée et lancer idéalement l’année. Au traditionnel appel des élèves par le professeur principal s’est ajouté un accueil plus traditionnel avec des élèves couronnés par leur enseignant.

    C’est un accueil très chaleureux, c’est rassurant”, explique Ingrid Neveling, la très dynamique principale adjointe. Mais les couronnes de fleurs ne sont pas la seule spécificité de cette matinée qui correspond au projet global de l’établissement entamé l’an dernier qui met en valeur le reo ma’ohi.

    Les nouveaux entrants ont ainsi 8 heures de tahitien par semaine, pas uniquement pour apprendre la langue, mais aussi l’histoire, la géographie, les sports, la technologie.
    Une réponse au souhait de la ministre, mais aussi une façon de mieux s’intégrer à la population de l’établissement.

    Nous sommes à peu près 90 % de familles polynésiennes à la différence d’autres établissements avec plus de popa’a, chinois ou demis. Les parents se sentent exclus de l’école, nous avons souhaité les intégrer de cette façon”, explique la proviseur adjointe, soucieuse d’impliquer les parents dans le cursus des élèves.

    Leur intégration est importante. La clef de la réussite est à 50-50. Il y a l’enseignement et la place des parents. Même si l’on vient d’un milieu plus fragile, si l’on se dit qu’on n’a pas été bon à l’école, l’important c’est d’accompagner son enfant, de le rassurer, de vérifier les devoirs, d’être présent tous les jours. Lorsque les parents ne vérifient pas la présence des enfants, n’insistent pas, quand l’école n’a pas de valeur au sein de la famille, cela ne fonctionne pas.

     

    Accueil par les 3e

     

    Pour cette matinée, les plus grands ont aussi été impliqués avec un ‘orero d’accueil et une danse réalisée par les élèves de 3e. Une manière de montrer le travail effectué l’an dernier par ces anciens élèves de 4e, qui, l’an dernier ont bénéficié de 3 heures par semaine de cours d’arts traditionnels au Conservatoire.

    Les enfants sont passionnés par leur pays et la culture. Malheureusement, il n’y a pas de place pour cela dans les programmes métropolitains, donc nous avons voulu insister sur la spécificité polynésienne pour qu’elle reprenne sa place parmi l’école”, se réjouit Ingrid Neveling.

    Les élèves sont demandeurs, il n’y a pas besoin de leur dire d’être présents. Ils sont là et sont contents de faire parler de leur collège. Les parents sont ravis, ils nous ont dit que c’est la première fois qu’ils voyaient leurs enfants chanter et danser à la maison. Il y a un échange avec leurs enfants. Les parents ont parfois du mal à communiquer avec eux. Là, cela créer un lien, un objet de discussion et d’échange.

    L’échange, le reo Tahiti et l’implication des parents durant cette matinée aura été permanent. Les parents ont d’abord accompagné les élèves en classe, puis assisté à la présentation de Patrick Amaru et Edgar Tetahiotupa de leur œuvre Tuhei qui fera l’objet de travaux spécifiques durant l’année.

    Enfin, les parents ont été invités à rejoindre leurs enfants à la cantine pour partager le déjeuner offert par le collège. Après avoir rempli son plateau, une maman appelle son fils à le rejoindre à sa table.

    Ce dernier a déjà trouvé une place avec ses amis. “Non, c’est bon maman”, répond-il. Du CM2 à la 6e, l’intégration peut parfois prendre moins d’une matinée.

     

    F.C.

        Edition abonnés
        Le vote

        Allez-vous voir Vaiana ?

        Loading ... Loading ...
        www.my-meteo.fr
        Météo Tahiti Papeete