Habillage fond de site

Le pari du zéro déchet

vendredi 20 octobre 2017

Aujourd’hui, on estime que chaque habitant produit 365 kilos de déchets par an.

Aujourd’hui, on estime que chaque habitant produit 365 kilos de déchets par an.

Piqûre de rappel. La direction de l’environnement (Diren) et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) lancent un appel à volontaires pour participer à son grand défi “zéro déchet”, qui démarrera mi-novembre.

En matière de déchets, la Polynésie française fait face à de nombreuses contraintes : géographiques du fait des faibles surfaces disponibles et de l’éclatement des îles, démographiques avec une population qui ne cesse de croître et à laquelle s’ajoutent chaque année pas moins de 160 000 touristes, sans oublier les habitudes de consommation qui ont changé…

Aujourd’hui, on estime que chaque habitant produit 365 kilos de déchets par an. Une quantité difficile à gérer dans un contexte insulaire, d’autant plus que les deux sites de traitement des déchets de Motu Uta et de Paihoro commencent à arriver à saturation.

L’Ademe et la Diren ont donc décidé de prendre le problème à bras-le-corps avec l’organisation de ce challenge à destination des familles de Tahiti et de Moorea. L’objectif : sensibiliser un maximum de personnes à la réduction de leurs déchets ménagers.

 

 

“A peine acheté, un produit devient un déchet”

 

 

“Dans l’hexagone, les opérations zéro déchet se multiplient. Toutes les commune s’y mettent à grand renfort de campagnes de sensibilisation. Alors pourquoi pas nous ? 

On jette des déchets du matin au soir. À peine achète t-on un produit qu’il devient déjà un déchet. Il faut pousser les gens à réfléchir à leur façon de consommer. Avant d’acheter, posons-nous la question : ai-je vraiment besoin de ce produit ? Ne puis-je pas me le faire prêter ? Le trouver d’occasion ? Réparer celui qui ne marche plus ? Aujourd’hui, l’idée, c’est de pousser les gens à penser autrement et faire naître de vraies prises de conscience”, explique Sarah Dukhan, conceptrice et coordinatrice du projet, que l’on connaît également pour avoir coréalisé la série écolo Label Hina.

Le principe de ce grand jeu ? Les participants auront quatre mois pour réduire leurs déchets ménagers au maximum.

Une liste de gestes leur sera proposée pour les aider dans leur démarche. Ils devront en choisir au moins quatre qu’ils tenteront de mettre en application au quotidien.

Chaque semaine, les familles participantes devront peser leurs pehu (à l’aide d’un matériel qu’on leur fournira) et enregistrer dans un fichier les résultats obtenus, le but étant de suivre l’évolution de leur production de déchets et de mesurer la diminution de ceux-ci.

Toutes les trois semaines, les participants se verront proposer des ateliers pour apprendre à faire ses cosmétiques maison, de la couture pour fabriquer ses sacs de course recyclables, du compost, des produits ménagers écolos…

Alors, quelle que soit sa situation familiale (célibataire ou couple, avec ou sans enfant), sociale (étudiant, actif ou demandeur d’emploi), votre lieu d’habitation (tous les quartiers de Tahiti et Moorea sont concernés) et son niveau d’engagement en faveur de l’environnement, ça vaut la peine de se lancer dans l’aventure et de participer à ce challenge écolo.

Il n’y aura pas de “grand gagnant”. Tout le monde sera récompensé pour son investissement et ses efforts au cours de cette opération.

Il y aura aussi des diffusions télévisées régulières qui présenteront des petites séquences de reportage pour montrer les candidats en action et recueillir leurs témoignages…afin de sensibiliser un plus large public.

Les inscriptions se déroulent jusqu’au 12 novembre. Elles peuvent se faire soit directement via Facebook (Zéro déchet Tahiti) ou au 87.74.92.80.

 

 

E.P

 

 

46
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Le Pays a lancé l'opération "plage propre", vous sentez-vous concernés ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete