Habillage fond de site

Les passionnés d’aviation avaient rendez-vous à l’Assemblée

dimanche 26 novembre 2017

 

À côté des stands d’informations, des simulateurs de vols d’avion et d’hélicoptères ont été installés pour les visiteurs, en attendant de peut-être prendre en main un véritable appareil.

À côté des stands d’informations, des simulateurs de vols d’avion et d’hélicoptères ont été installés pour les visiteurs, en attendant de peut-être prendre en main un véritable appareil.

Pilotes de ligne, contrôleurs aériens, techniciens aéronautiques, hôtesses de l’air et stewards ou encore opérateur de drones, tous étaient présents samedi dernier dans le hall de l’assemblée de la Polynésie française à l’occasion du premier forum des métiers de l’aéronautique.

Il s’agissait donc de renseigner, de guider et d’orienter les jeunes étudiants sur ce qui sera peut-être leurs futurs métiers.

Une première rencontre entre professionnels et jeunes passionnés de l’aviation rendue possible par l’association Te Ra’i ma’ohi, organisatrice de l’évènement.

Vetea Toromona, président de l’association, passionné lui aussi par “tout ce qui vole” comme il aime le dire, a tenu à faciliter les contacts entre les étudiants et le monde de l’aéronautique. “On s’était aperçu que beaucoup de nos jeunes été passionnés par ce domaine, mais qu’ils ne savaient pas forcément où aller pour se renseigner. Nous avons donc décidé de mettre en place ce forum, le premier du genre sur le fenua. Il y a beaucoup de monde et c’est très positif.”

Forum fréquenté

Le forum a ouvert ses portes à huit heures du matin, pour les fermer à seize heures et, à aucun moment de la journée, la fréquentation n’a faibli.

Et dans cette foule, Keanu en première S et qui vient de terminer un entretien avec un contrôleur aérien. Il confie : “C’est vraiment le métier que je veux exercer plus tard. Depuis tout petit, je suis passionné par l’aviation, la mécanique et c’est pour ça que je me suis orienté en S. Là, je viens d’avoir des renseignements sur comment devenir contrôleur. J’ai encore un long chemin à parcourir, parce qu’avant de devenir contrôleur, il faut que j’intègre une classe préparatoire et que je réussisse le concours Énac (École nationale d’aviation civile à Toulouse, NDLR), mais je suis motivé”.

Kim, de son côté, est en classe préparatoire de maths-physique à l’Université de la Polynésie française et souhaite devenir pilote. “J’ai pu rencontrer des gens de la Marine nationale et de l’Énac. Ça m’a permis un peu de me projeter dans ce que j’allais faire après mes années de prépa. Dans cinq ans au mieux je serai peut-être pilote pour la Marine ou bien pour une compagnie aérienne, on verra.”

Ce premier forum des métiers de l’aéronautique a été une belle réussite et l’association Te Ra’i ma’ohi compte reconduire l’événement l’année prochaine. En attendant bon vol à tous.

 

Désiré Teivao

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

French bee propose un aller retour PPT - San Francisco à moins de 40 000 F :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete