Patrice Jamet : “Six mois pour préparer ma succession”

mercredi 22 octobre 2014

À la sortie de son conseil municipal, mardi vers 21 heures, le maire de Mahina a accepté de réagir à la décision du tribunal administratif alors qu’il était resté muet toute la journée. “Je voulais d’abord voir mon avocat et m’entretenir avec lui”, se justifie Patrice Jamet qui se dit “serein”.  
Il a confirmé ce qu’il avait dit le 7 octobre lors de l’audience et annonce qu’il déposera un recours devant le Conseil d’État. Un recours suspensif. “Il y a cette procédure et elle devrait prendre au moins six mois ”, détaille le tavana qui sait pertinemment que cela n’empêchera peut-être pas de sauver son mandat. “Mais cela me laisse le temps de préparer ma succession.”
L’idée que le Conseil d’État confirme la décision du tribunal administratif le laisse amer : “Je suis vraiment triste par rapport au contrat que j’ai passé avec la population qui m’a élu. Nous avions des objectifs, notamment de rétablir les comptes. Figurez-vous que sur le nombre de délibérations que nous avons fait passer, 98 % ont été votées à l’unanimité.” Patrice Jamet espère que son successeur, si successeur il doit y avoir, saura “maintenir ce cap”.  Quant au nom de celui ou celle qui pourrait, dans six mois, reprendre les rênes de la mairie, il laisse planer le suspense…
 
Bertrand Parent
 

JADE 2014-10-23 02:15:00
Il en n'en de la chance tout ces politicien de s"en sortir avec des peine de sursis et que des délit de survie en prenne plein la figure .
      Edition abonnés
      Le vote

      Le Kitesurf :

      Loading ... Loading ...
      www.my-meteo.fr
      Météo Tahiti Papeete