Habillage fond de site

Patrick Galenon, reprend les rênes de la CSTP/FO

vendredi 10 août 2018

C’est sans surprise que Patrick Galenon a été élu hier secrétaire général de la CSTPFO. Il est au côté de Béatrice Clicq, secrétaire confédérale en charge de l’outre-mer à Force Ouvrière. (© Désiré Teivao)

C’est sans surprise que Patrick Galenon a été élu hier secrétaire général de la CSTPFO. Il est au côté de Béatrice Clicq, secrétaire confédérale en charge de l’outre-mer à Force Ouvrière. (© Désiré Teivao)


La CSTPFO a organisé hier, dans l’amphithéâtre de l’hôpital de Taaone, son congrès qui a réuni une centaine de personnes. Un congrès au cours duquel Patrick Galenon a été élu secrétaire général de la centrale syndicale, un poste qu’il a déjà occupé entre 2004 et 2017. “Peut-être que nous avons été un peu fragilisés, mais nous allons reconstruire la maison”, a indiqué Patrick Galenon en évoquant les querelles internes qui ont secoué le syndicat ces dernières semaines.

Ils étaient près d’une centaine d’adhérents réunis hier dans l’amphithéâtre de l’hôpital de Taaone, pour le huitième congrès de la CSTP/FO. À l’ordre du jour notamment, l’élection d’un nouveau secrétaire général à la tête de la centrale syndicale.

Et sans surprise Patrick Galenon, seul candidat à se présenter, qui a été élu à la quasi-unanimité (une abstention) des adhérents présents hier. Il retrouve ainsi un poste qu’il a occupé entre 2004 et 2017, et qu’il occupait par intérim depuis mai 2018.

Cette élection devrait donc mettre fin à quatre mois de querelles internes entre les clans Galenon-Duval et Urima-Temarii qui revendiquaient également la tête de la centrale syndicale : “Des prétentions sont apparues, mais elles n’ont pas abouti”, a confié Patrick Galenon. “C’est malheureux mais nous avons dû passer deux fois devant la justice pour régler ses difficultés. Peut- être que nous avons été un peu fragilisés, mais nous allons reconstruire la maison.”

 

La jurisprudence Angélo Frébault

 

D’ailleurs, pour donner des bases solides à la fondation, Patrick Galenon a assuré hier que les statuts de la CSTP-FO ont été modifiés. Ce dernier faisait référence à la démission houleuse d’Angélo Frébault, ancien secrétaire général du syndicat, lors des dernières élections territoriales “parce qu’on ne veut plus vivre la même chose, les membres du bureau confédéral ne pourront plus être membres d’un parti politique, et s’ils ont la possibilité de se présenter à l’Assemblée de Polynésie française, ils devront démissionner.”

Désormais le nouveau secrétaire général souhaite se pencher sur les dossiers les plus urgents, et notamment sur celui de la réforme de la PSG. Un texte a été présenté en mars dernier par le gouvernement à l’Assemblée de Polynésie français, mais le mouvement de grève massif initié par une intersyndicale avait contraint les autorités du Pays à retirer le texte.

“La PSG c’est un tout pour nous. C’est la santé, la retraite. Le Pays voit le sujet différemment et nous allons discuter encore pour bien nous faire entendre. Mais je suis convaincu que ce qui va nous être présenté sera bien différent de ce qui était prévu au départ”, a assuré Patrick Galenon.

Ce dernier et quelques cadres de la CSTP-FO ont d’ailleurs déjà pu rencontrer hier et avant-hier, les autorités du Pays pour discuter du sujet. Au cours de leurs différents entretiens, ils ont notamment pu compter sur le soutien de Béatrice Clicq, secrétaire confédérale en charge de l’outre-mer à Force Ouvrière, et en déplacement sur le territoire depuis trois semaines.

“La volonté de FO et de Pascal Pavageau, notre nouveau secrétaire général, est vraiment de faire beaucoup de place aux Outre-mer. Notre rôle va consister à apporter un soutien logistique, financier, juridique à la CSTP-FO et surtout, d’être un relais des revendications de la CSTP-FO auprès de l’État”, a insisté Béatrice Clicq.

La venue d’Emmanuel Macron au fenua, en 2019, sera d’ailleurs une bonne occasion pour la CSTP-FO et pour les autres syndicats de porter leurs revendications.

 

D.T.

 

galenon CSTP-FO

Cliquez sur la vignette pour l’agrandir.

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

Retraites : Selon-vous, la réforme de la Protection sociale généralisée est-elle nécessaire, même si cela suppose des efforts de tous pour la survie du système ?

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete