Habillage fond de site

Bannière sur-titre PI

Pays Bas – “Menace terroriste” : un concert de rock annulé

jeudi 24 août 2017

pays bas attentat

Allah-Las, roupe de rock originaire de Californie et formé en 2008, avait reçu plusieurs courriers d’individus s’estimant “offensés” par le choix de ce nom. (© DR)

La police néerlandaise enquête sur une camionnette immatriculée en Espagne et contenant “quelques bouteilles de gaz” dont elle a arrêté le conducteur, un Espagnol, hier, après qu’un concert de rock a été annulé à Rotterdam, dans l’ouest du pays, “en lien avec une menace terroriste”.

“Un agent de police qui était stationné près du lieu de l’événement a décidé d’arrêter une camionnette qu’il a vue rouler vers 21 h 30”, a précisé la police dans un communiqué.

Les services de déminage (EODD) inspectent la camionnette immobilisée à deux rues de la salle de concert Maassilo, dans une zone portuaire au sud de la ville, où devait avoir lieu le concert de rock d’un groupe américain, ont indiqué la police et le maire de Rotterdam Ahmed Aboutaleb.

Le conducteur “a été arrêté et emmené au commissariat de police. Il est entendu”, a indiqué la police de Rotterdam sur Twitter.

Cet incident survient moins d’une semaine après deux attaques au véhicule-bélier en Espagne revendiquées par le groupe État islamique (EI), qui ont fait 15 morts.

Les autorités néerlandaises ont décidé d’annuler le concert du groupe rock californien Allah-Las après que la police a reçu de son homologue espagnole un avertissement concernant une menace terroriste vers 17 h 30.

“J’ai été averti par téléphone en début de soirée qu’un signal de menace était arrivé ayant un lien avec un concert américain au Maassilo à Rotterdam”, a rapporté le maire lors d’une conférence de presse. “Ce signal était originaire de la police espagnole vers la police néerlandaise”, a-t-il précisé.

Le groupe Allah-Las, qui devait se produire à 20 h 30 à Rotterdam, a été accompagné sous escorte policière hors du Maassilo, a-t-il ajouté.

Quelques jours après les attentats en Espagne, la police continue à enquêter sur les possibles ramifications internationales de la cellule, et notamment sur les déplacements à l’étranger, en France et en Belgique notamment, de plusieurs de ses membres.

À Rotterdam, des agents de police munis de gilets pare-balles étaient postés près de la salle Maassilo, d’une capacité d’environ mille personnes, selon la radio-télévision publique NOS. L’enceinte a été évacuée, des dizaines de spectateurs refoulés et l’unité antiterroriste du Service d’interventions spéciales (DSI) s’est rendue sur place, a-t-elle ajouté.

AFP

 

 

0
0
0

Pavé PI

Edition abonnés
Le vote

C'est la semaine de la mobilité, dans votre quotidien, faites-vous des gestes comme :

Loading ... Loading ...
www.my-meteo.fr
Météo Tahiti Papeete